S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Communiqué de presse

La Coordination Nationale Infirmière se joint à la journée de grève et de manifestation du 20 Novembre 2007. Cette journée a pour but d’interpeller le gouvernement pour que des négociations salariales ait lieu le plus rapidement possible et que de réelles améliorations des conditions de travail des soignants soient mise en place. ...

La fonction publique hospitalière et les soignants sont tous concernés par ce mot d’ordre.

Depuis plusieurs mois, la CNI multiplie les actions sur ces revendications. Nous exigeons des salaires en adéquation avec notre formation et nos responsabilités croissantes. Nous exigeons des conditions de travail qui nous permettent de garantir une qualité et une sécurité des soins optimum.

Les soignants qui tous les jours mettent leurs compétences au service des malades, attendent depuis trop longtemps une évolution significative de leur salaire et des conditions de travail décentes.


>> Préavis de grève pour le 20 novembre 2007

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Lionel     |2007-11-26 15:26:28
Bonjour Caro,
Pour répondre à ta question je travaille dans le privé et j'ai évidemment qu'une vision partielle de vos revendications. Pour les salaires je me fie à la grille des salaires de la fonction publique hospitalière.
Tu viens de dire tout ce que je reproche à vos revendications ("Charité bien ......par soi même". Vous ne regardez pas le contexte général de la fonction publique hospitalière mais uniquement votre situation. De plus je tiens à te rappeler le personnel administratif et technique dispose de bac +3/4/5 et gagne moins qu'une infirmière. Je ne suis donc pas sûr que ce seul critère suffise. De plus, depuis quelques années maintenant, il n'y à plus d'examens écrits à la fin de la formation d'infirmière. Il n’y à plus d’évaluation des connaissances des 3 années. Un test pratique est fait mais il faut reconnaître qu'il est plus que sommaire. (Ceci est dû au manque d'infirmière, c'est ce que l'on me répond quand je demande, si si je vous assure). Je ne suis pas contre la valorisation du diplôme en Bac+3 mais alors il faut un vrai examen de compétences pratiques et théorique comme cela peut être fait dans les autres bacs +3. Il me semble que les revendications syndicales doivent d'abord servir les plus mal logés.
Amicalement,
Lionel
caro     |2007-11-20 17:57:29
Ca me plait de lire que "les infirmières tire en permanence le mal etre de la fonction publique à l'avantage des infirmieres" et aussi que "nous avons tendance à toujours revendiquer uniquement pour notre profession". A quand date la derniere vraie démarche pour les infirmieres, je dis à juste titre VRAIE manif inifrmiere. Nous sommes acteurs de la fonction publique alors forcément comme le dit le proverbe "charité bien ordonnée commence par soi même", le peu que nous préchons nous le prechons pour notre paroisse. AH oui et autre chose me plait: 1450 euros mais Lionel tu oublies de dire 1450 euros BRUT par mois!!!! Alors que le SMIC lui est de 1280 euros brut. aidons Lionel...petite reflexion deux cents euros d'ecart pour 3 ans et demi d'étude...de responsabilités, de droit de prescription, de charge de travail intense, de vie entre nos mains....???? a quoi bon se casser la nenette pour si peu d'écart et si peu de reconnaissance alors oui Lionel nous ralons, nous tirons la couverture à nos dépends mais franchement y a de quoi!!!!Au fait précise ta fonction la prochaine fois!!
Lionel     |2007-11-20 17:56:06
Bonjour à toutes et à tous,je suis assez surpris des revendications des infirmières. Un infirmier commence sa carrière à 1450 euros par mois pour un plein temps. Vous avez tendances à revendique uniquement pour votre profession et non pas pour l'ensemble de la fonction hospitalière. Vous jouez trop facilement sur la corde sensible de l'accompganment des malades. Je ne parle même pas des infirmières travaillant au bloc opératoire, qui dispose rarement des formations requises qui gagnent tout quand même le salaire d'une IBOD. Soyez responsables, et ne tirez pas en permanence le mal être de la fonction publique hospitalière à votre avantage, pensez à l'ensemble des personnels.Amicalement,Lionel
caro     |2007-11-19 21:46:47
Ca me plait de lire que "les infirmières tire en permanence le mal etre de la fonction publique à l'avantage des infirmieres" et aussi que "nous avons tendance à toujours revendiquer uniquement pour notre profession". A quand date la derniere vraie démarche pour les infirmieres, je dis à juste titre VRAIE manif inifrmiere. Nous sommes acteurs de la fonction publique alors forcément comme le dit le proverbe "charité bien ordonnée commence par soi même", le peu que nous préchons nous le prechons pour notre paroisse.
AH oui et autre chose me plait: 1450 euros mais Lionel tu oublies de dire 1450 euros BRUT par mois!!!! Alors que le SMIC lui est de 1280 euros brut.
aidons Lionel...petite reflexion deux cents euros d'ecart pour 3 ans et demi d'étude...de responsabilités, de droit de prescription, de charge de travail intense, de vie entre nos mains....???? a quoi bon se casser la nenette pour si peu d'écart et si peu de reconnaissance alors oui Lionel nous ralons, nous tirons la couverture à nos dépends mais franchement y a de quoi!!!!
Au fait précise ta fonction la prochaine fois!!
Lionel     |2007-11-19 13:12:22
Bonjour à toutes et à tous,
je suis assez surpris des revendications des infirmières. Un infirmier commence sa carrière à 1450 euros par mois pour un plein temps. Vous avez tendances à revendique uniquement pour votre profession et non pas pour l'ensemble de la fonction hospitalière. Vous jouez trop facilement sur la corde sensible de l'accompganment des malades. Je ne parle même pas des infirmières travaillant au bloc opératoire, qui dispose rarement des formations requises qui gagnent tout quand même le salaire d'une IBOD.
Soyez responsables, et ne tirez pas en permanence le mal être de la fonction publique hospitalière à votre avantage, pensez à l'ensemble des personnels.
Amicalement,
Lionel
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Close

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/