S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Une pluie d'indemnités pour les médecins

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Régine WAGNER   
17-12-2007


indemnité médecinUne pluie d’indemnités pour les médecins

Un véritable feu d’artifice à grand coup de réforme et d’indemnités est en marche en faveur des médecins de notre pays.
 

Quelques exemples :
• La Part variable complémentaire : cette indemnité a été instituée pour mieux prendre en compte les charges particulières de l’exercice hospitalier en terme d’activité, de responsabilité institutionnelle et de pénibilité. Applicable aux chirurgiens depuis le 1er janvier 2007 puis étendue à d’autres spécialités. ...

• Une indemnité sectorielle et de liaison pour les psychiatres est accordée depuis le 1er janvier 2007.
• Les indemnités de chefs de pôles.
Afin de favoriser les activités en réseau et la coopération entre établissements l’indemnité pour exercice multi-site (402 € /mois) est accordée aux praticiens hospitalo-universitaires effectuant en moyenne 2 demi-journées hebdomadaires en dehors de leur établissement d’origine.
Les praticiens qui exerceront exclusivement à l’hôpital pourront bénéficier à partir de 2008 de l’indemnité de service public proratisée.

Bouquet final, Mme Bachelot, ministre de la santé de la jeunesse et des sports, décrète que les 24 et 31 décembre 2007 seront considérés comme fériés, les médecins libéraux vont toucher une indemnité de 150 € car dit elle « il n'y a (vait) pas de raisons que les médecins ne souhaitent pas comme beaucoup de salariés avoir une vraie vie de famille, d'équilibrer avec un certain nombre de loisirs (...) Ça ne me choque pas ».*

Le choc est rude.
La Coordination Nationale Infirmière désapprouve avec vigueur cette série de mesures qui favorise les médecins et laisse choir des milliers de salariés. Les médecins ne sont pas les seuls à avoir des vies de familles. Que dire à ces milliers de professionnels paramédicaux qui travailleront ces jours là rémunérés comme un jour ordinaire ? Que dire aux agents de nuit qui viendront  « fêter » leurs réveillons auprès des patients ?
Que dire à ces milliers d’infirmiers et d'infirmières qui attendent depuis longtemps une revalorisation salariale et qui ont obtenu la modique somme de 13,78 € en mars dernier !

Les faveurs pour les uns, les injustices pour les autres. Ce sont les prémices de la lutte des classes. Le feu d’artifice mal dirigé pourrait venir enflammer des professions que les pouvoirs publics ont trop longtemps négligé.

 

* Article du nouvel observateur du 12 décembre 2007

Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
B.Lecomte     |2008-02-04 07:23:34
La jalousie .... Quelle belle stratégie .!! Sans doute le meilleur moyen de perdre....
Sophie     |2007-12-18 07:18:26
A quand une mobilisation massive de la profession???
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/