S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Le mot du président de la Coordination Nationale Infirmière CNI

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par François IZARD   
16-05-2008

Le mot du président de la Coordination Nationale Infirmière (CNI)

• Ordre Infirmier : la loi a été adoptée à l’Assemblée Nationale le 14 décembre 2006. Le Ministère de la Santé devrait sortir les décrets d’applications début 2007 afin que les élections pour la mise en place de l’Ordre puissent se faire dans le courant de l’année. Si nous voulons que cette instance soit représentative de la profession, nous devons participer massivement aux votes et nous présenter aux instances départementales, régionales et nationales.

• Les VAE Infirmière et IBODE : nous participons aux groupes de travail : le diplôme ne doit pas être bradé et toutes les compétences doivent être requises. En 2007 vont commencer la VAE Cadre et Puéricultrice. Nous n’accepterons la mise en place de la VAE qu’après la reconnaisssance universitaire et l’intégration de la formation initiale dans le cursus LMD.

C’est grâce entre autre à l’action de la Coordination Nationale Infirmière que le dossier LMD est de nouveau pris en compte par le Ministère.

• L’Universitarisation de notre formation initiale mais aussi de toutes les formations post-diplôme d’Etat doit nous apporter une reconnaissance financière.
président coordination nationale infirmière CNI
Cela permettra aussi d’avoir des passerelles à l’Université si nous voulons changer de métier au cours de notre carrière.

• Les Hôpitaux publics ont vu la mise en place des pôles fin 2006 conformément à la loi “Hôpital 2007” de Monsieur Mattei. Les élections pour la création des conseils de pôles auront lieu et il est important de s’y présenter afin de participer aux décisions concernant son organisation.

• 2007 va être une année importante avec les élections professionnelles dans la Fonction Publique Hospitalière et dans beaucoup de cliniques privées. Les professionnels se doivent d’investir les instances locales, départementales et nationales pour faire entendre la voix de l’infirmière. La profession a besoin d’un Ordre mais aussi d’un syndicat professionnel fort. Arrêtons de nous plaindre et défendons nous. Pour cela il faut se rassembler et créer des “Coordination Nationale Infirmière” locales dans les établissements publics et privés. Parlez-en autour de vous et contactez-nous.

François IZARD, Président de la Coordination Nationale Infirmière

Article paru dans le n° 24 (janvier 2007) de la revue de la Coordination Nationale Infirmière (CNI)

Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/