S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Infirmières, Infirmiers défendez-vous

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNI   
05-01-2009

infirmiere_defense.jpgInfirmières, Infirmiers défendez-vous

Rentabilité, économie et suppression de postes !
Voilà le nouveau vocable du monde hospitalier ! 

Consternation chez les soignants pour qui la préoccupation majeure est la prise en soins. Le nombre d’établissements affichant un déficit va croissant et les injonctions ministérielles tombent pour imposer une logique d’économie.
70% des dépenses inscrites aux budgets hospitaliers sont induites par les coûts en personnel ; partout le couperet tombe : suppressions de postes !
Attention, point de licenciements affirme-t-on haut et fort, non il s’agit juste de ne pas renouveler les départs naturels. Mais tous ces postes non remplacés, qui les remplacera aux lits du patient ?
Avec la montée en puissance de la T2A, il est question de gérer les hôpitaux comme des entreprises. Seulement, à l’hôpital, il s’agit de gérer de l’humain, le patient n’est pas une machine que l’on met sur pause ou que l’on arrête quand l’activité baisse. La charge en soins ne se mesure pas au seul taux d’occupation des lits.
Autre paradoxe : cette logique d’économie qui pousse nos DRH à vouloir rendre l’infirmière hyper polyvalente, qui pourrait passer d’un service à l’autre au gré de l’activité alors même que    l’actualité porte sur le transfert de compétences et l’hyperspécialisation.

Pour la CNI : pas de mystère !

Reconnaître les compétences et les responsabilités des infirmiers réduira la fuite des soignants qui elle aussi a un coût (formation 3 ans et demi, durée de vie professionnelle = 12 ans).
Il est impératif d’améliorer les conditions de travail des infirmiers et de mettre en place des pools de remplacements pour limiter l’absentéisme.
Le  remplacement des congés maladie et maternité majore le budget du pôle qui n’est pas assuré ; l’équipe faisant des heures supplémentaires, l’épuisement professionnel croit.
Dans ce contexte de crise que vit l’hôpital, la Coordination Nationale Infirmière vous incite à vous préserver et à vous informer car pour se positionner et ne pas exposer sa responsabilité : il faut connaître ses droits.
La profession est peu entendue mais 5% seulement de notre profession est syndiquée alors que nous sommes presque 500.000.

Nathalie DEPOIRE, Présidente CNI Coordination Nationale Infirmière

 

Infirmière défendez-vous

Ce texte a pour but de vous protéger
si vous constatez un manque de personnel dans votre service


La Coordination Nationale Infirmière met à disposition du personnel infirmier une lettre type, élaborée par notre juriste en cas de :

  • incapacité à assurer la totalité des soins infirmiers,
  • charge excessive de travail,
  • impossibilité de mettre en œuvre rapidement, dans une situation d’urgence, les actes conservatoires.

Dans le contexte actuel, sans effectifs suffisants, vous risquez de vous trouver dans ces cas de figure et votre responsabilité sera mise en cause si vous ne les dénoncez pas à votre hiérarchie.
Nous vous encourageons à rédiger dès que cela se produit la lettre manuscrite selon le modèle ci-après avec copies à :
• M. le Directeur Général, M. la Directrice des Soins, M. le Chef de Pôle,
• M. le Chef de Service, M. le Cadre Supérieur de Santé, M. le Cadre de Santé, M. le Président du CHSCT.

CONSERVEZ TOUJOURS L’ORIGINAL ET ENVOYEZ UN DOUBLE AU SIÈGE SOCIAL DE VOTRE COORDINATION LOCALE OU AU SIÈGE NATIONAL :

Coordination Nationale Infirmière
Hôpital Saint-Marguerite - 270 boulevard Saint-Marguerite  - 13009 MARSEILLE
Tél : 04 91 74 50 70 • Fax : 04 91 74 61 47  
E-mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

M.............................................................................. Votre Ville....................................................................

le............................................ Service..........................................................................................................   

Grade......................................................................................Matricule........................................................

Monsieur, Madame,

En vertu des Articles 63, 319 et 320 du Code de Procédure Pénale ; en vertu des articles R.4311.1 à R.4312. 49 du décret 2004-802 du 29 juillet 2004 livre 3, titre 1, chapitre 1 et 2 ; en vertu des Articles 3, 6, 9, 10, 11, 14, 22, 29 et 30 du décret n°93/221 du 16 février 1993 ;

En considérant, lors de ma prise de poste le............................ à.................. h (date et heure) que :

• sont présents............ patients et sont attendus........... patients pour lesquels je peux évaluer une charge de travail à : (quantifier brièvement les actes infirmiers ou les pathologies lourdes du service)

........................................................................................................................................................................................

........................................................................................................................................................................................
• le personnel en poste compte :

.......... Infirmières    .......... Aides-soignantes    .......... Auxiliaires de puériculture

.......... A.S.H.        .......... Étudiants Infirmiers sous ma responsabilité

• sont absents ce jour :......................................................................................................................................................

• effectifs infirmiers normalement en poste :........................................................................................................................

Je soussigné(e)........................................................................ IDE en service de............................................. dénonce :

 

  • le manque d’effectif, ce qui me met dans l’incapacité d’assurer la totalité des soins infirmiers, le manque d’effectif, qui ne me permet ni d’encadrer les étudiants en soins infirmiers, ni de contrôler les soins délégués comme le prévoit le Décret relatif aux actes professionnels.
  • la charge excessive de travail, ce qui ne me permet pas de garantir la qualité des soins,
  • l’impossibilité de mettre en œuvre rapidement, dans une situation d’urgence, les actes conservatoires, ce qui met en jeu la sécurité des patients.

Et demande qu’il me soit donné acte d’une telle situation, ma responsabilité personnelle ne pouvant seule être mise en cause si une faute devait être constatée durant mes heures légales d’activité et dans les conditions ci-dessus décrites.
Pour faire valoir ce que de droit. Je n’ignore pas que l’attestation présente pourra être utilisée en justice et que je pourrai être poursuivi(e), en cas de faux témoignages. Document remis à : (cf voir liste plus haut)

Fait le........................................................ Nom-Prénom..................................................................................................

Service.......................................................Signature :

 

pdficon_large.gif   Télécharger la lettre type au format PDF

 

Article paru dans le n° 27 (juin 2008) de la revue de la Coordination Nationale Infirmière (CNI)

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

 

Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/