S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Ras la seringue ! Le cri de colère des « petites mains » !

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNI   
14-05-2009

HPST le cri de colère des infirmières et infirmiersRas la seringue ! Le cri de colère des « petites mains » !

La très médiatisée et controversée Loi HPST Hôpital Patients Santé Territoires est une fois de plus sur le devant de la scène ce 14 mai 2009 !
La CNI Coordination Nationale Infirmière est une fois encore mobilisée et conteste fortement cette réforme.

Oui, l’hôpital public a besoin d’une réforme pour répondre aux évolutions du système de santé.
Non, l’hôpital public ne doit pas devenir une entreprise.

On nous présente HPST comme LA solution aux maux de l’hôpital, la restructuration miracle… Comment accorder du crédit à cette nouvelle organisation qui exclut de ces instances décisionnelles la filière infirmière ? ...

Infirmière : la profession qui se trouve être le pivot, maillon indispensable de la chaîne pluridisciplinaire du soin… Cette profession est également la grande absente de ce texte !

La Coordinatrice Générale des Soins ne mérite-t-elle pas un siège de vice-président du Directoire ?

Prenant acte de la colère médicale, le chef de l’état annonce des amendements actant les propositions du rapport Demarescaux mais « rien de plus »…

A-t-il pris l’ampleur de la grogne hospitalière ?
Espère-t-il de cette façon enlever le soutien médical à cette contestation ?

Plus grave encore cette minorité silencieuse et notamment infirmière qui désapprouve mais qui ne descend pas dans la rue et qui quitte l’hôpital pour un autre mode d’exercice. Cette fuite est la conséquence de l’insatisfaction des soignants directement liée à l’impact du passage de la T2A à 100% en 2008.
En effet, suite à cette modification tarifaire, les établissements hospitaliers sont de plus en plus nombreux à afficher une situation déficitaire et à présenter des suppressions de postes.

Ces départs non remplacés majorent le rappel des soignants pour faire face à la prise en charge des patients, les amplitudes de repos sont de moins en moins respectées ce qui influent sur la vigilance des professionnels paradoxalement soumis à de plus en plus lourdes responsabilités.

Cette tarification qui serait le reflet de l’activité hospitalière ne prend pas en compte la prévention, l’éducation thérapeutique, l’encadrement des étudiants…

Pour la CNI Coordination Nationale Infirmière, la Loi Hôpital Patients Santé Territoires est un affront de plus à la filière infirmière. De beaux discours et des effets d’annonces mais dans les faits un mépris total de celles que Nicolas Sarkozy qualifiait lui-même à Strasbourg « d’héroïnes du quotidien ».
La filière infirmière attend autre chose que des paroles !

Contact presse : Nathalie DEPOIRE
Présidente CNI Coordination Nationale Infirmière                                                                                     
06 64 41 78 65

Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-08-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/