S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Formation infirmière : ce qui va changer

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Réussir ma vie   
17-06-2009

C’est décidé : à partir de la rentrée 2009, le diplôme d’Etat d’infirmier(e) donnera le grade d’une licence, diplôme de niveau II (bac +3). En même temps, les études sont réorganisées dans les Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI). Directrice de l’IFSI Rabelais à Paris, Nadia Mihoubi Boudraï nous explique ce qui va changer pour les étudiants et les futurs "infirmiers diplômés d’Etat" ou IDE.

 

Les infirmiers diplômés d’Etat auront le grade d’une licence de niveau bac + 3 : que cela signifie-t-il ?

Cela signifie que la formation en trois ans dans les IFSI va être intégrée au cursus universitaire du "LMD". Aujourd’hui, après trois années de formation, le diplôme d’Etat permet aux infirmiers  de s’inscrire à l’université en troisième année de licence (ou L3), soit une validation de deux ans d’études universitaires (L1 et L2). L’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier dans cette réforme équivaudra à la validation des trois années universitaires d’un cycle Licence. 
 
Ce dispositif  devrait permettre par la suite aux futurs infirmiers qui le souhaitent (juillet 2012) de  poursuivre leurs études à niveau bac + 5 en université, c’est-à-dire en Master  1, probablement après quelques années d’exercice professionnel, puis en Doctorat.

Ne pourront-ils pas poursuivre directement leurs études en master ?

Les textes dont nous disposons actuellement ne sont pas aussi explicites. Cependant  la formation infirmière reste très orientée vers l’emploi, dans la mesure où elle comporte autant d’heures d’enseignements théoriques (2100h) que d’enseignements cliniques (2100h de stage).  Il me semblerait donc logique que la licence obtenue soit plutôt qualifiée en "licence professionnelle" en vue d’une employabilité immédiate dans une conjoncture où l’ensemble des établissements de soins a  impérativement  besoin d’infirmiers. L'inscription en master serait alors différée.

Quels types de master pourront être ouverts aux infirmiers ?

Les IFSI doivent s’adosser à des universités pour les définir, mais tout reste à construire dans le domaine des sciences infirmières.
Un certain nombre d’infirmiers suivent déjà ou ont suivi des masters en sciences humaines (psychologie, sociologie, anthropologie, santé publique, sciences de l’éducation …). tout dépendra du profil et du projet de la personne.


Qu’est-ce qui change à la rentrée 2009 pour les étudiants infirmiers qui rentrent dans des IFSI ?

Les études vont être organisées selon le découpage universitaire, soit deux semestres par an durant trois ans. L’enseignement des sciences fondamentales est assuré par l’Université ; l’enseignement des sciences et techniques infirmière et l’intégration des savoirs est assuré par l’IFSI.

En ce qui concerne l’évaluation, comme pour tout dispositif de ce type en Europe, les validations partielles des connaissances (quelle que soit leur nature), qui contribuent à la validation globale des dix compétences constitutives du métier d’infirmier, donneront lieu à l’attribution d’un nombre défini de "crédits" ou ECTS (European Credits Tranferts Student). Les étudiants doivent au final acquérir 180 ECTS pour obtenir leur diplôme d’Etat.

En entrant dans ce schéma européen, les étudiants infirmiers devraient aussi avoir la possibilité d’effectuer un ou deux semestres dans un pays européen (selon les conventions établies par leur université de référence). C’est une nouveauté intéressante.


Quel est le profil à avoir pour réussir ce type d’études ?

Il faut avoir le goût du travail et être capable de s’auto-évaluer de façon objective. Les étudiants qui entrent en IFSI sont majoritairement bacheliers, mais les performances sont en lien avec des apprentissages réguliers.
Ce sont des études qui demandent de l’investissement ; pour obtenir le grade de licence, il faut travailler et être honnête avec soi-même.


La réforme prévoit-elle un accès privilégié aux IFSI pour les étudiants qui ont échoué en première année de médecine ?

 Actuellement, il est seulement prévu que les étudiants ayant validé la deuxième année du deuxième cycle des études médicales soient autorisés à se présenter au jury du diplôme d’Etat d’infirmier à condition d’avoir réalisé et validé les unités d’enseignement UE 3.1.S1 et UE 3.1.S2 ("Raisonnement et démarche clinique infirmière"), "d’avoir réalisé deux stages à temps complet de soins infirmiers d'une durée totale de 15 semaines", et d’ "avoir réalisé et validé un travail écrit et personnel de 15 à 20 pages, centré sur une problématique propre à la profession d’infirmier".

Mardi 16 Juin 2009
Propos recueillis par Michèle Longour

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

 

 

 


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Flodine  - LMD et DU Infirmier   |2011-07-13 00:57:09


Bonjour

Quelqu'un sait -il quelle sera la prise en compte des Diplôme Universitaire dans la reconnaissance LMD ?
Pour ma part je n'ai pas trouvé d'information.

Bien cordialement,
Anonyme   |2011-05-24 12:05:50
OUPS J AI OUBLIE LE S A MEDECINS
Anonyme   |2011-05-24 12:04:34
si on juge le niveau d etude au nombre de fautes d orthographe voyez l orthographe de certains medecin.....
anonyme   |2011-05-23 17:32:36
chère marlène je suis écoeuré par le nombre de fautes d'orthographe dans ton texte désolé lorsqu'on conjugue un verbe à la 1ère personne du singulier la règle veut que le verbe se termine par un "S" et toi tu mets un "T" de plus on met à la fin du verbe conjugué au futur un "S" si on soumet une condition.Et tu prétends avoir le niveau bac+3?Ne vous en déplaise les infirmiers(e) votre niveau d'études n'égale en rien une licence en maths,en lettre,en économie,en science-physiques.je t' informe que l'on peut devenir infirmier en ayant travaillé pdt 3 ans en qualité d'AS ou alors avoir 5 ans d'expérience professionnelle dans le privé!!!Alors arrêtez tes collègues et toi de vous gonfler la tête,les médecins ne vous calculent pas.N'importe qui peut prétendre à devenir infirmier et donc pas besoin d'avoir un bac. Or, pour faire des études de lettres,de maths,d'économie,de commerce ou de sciences physiques il faut avoir un bac!!!!!En revanche être infirmière en réa,service grands brulés,les urgences,soins intensifs, là, ça demande des qualités professionnelles assez développées pas intellectuelles,il faut l'admettre faire des études d'infirmier c'est avant tout bénéficier d'une formation professionnelle.
alex'  - pourquoi pas?     |2011-05-25 17:30:04
je ne suis pas tout a fait d'accord avec alex,car le métier infirmier c'est plus compliqué ,c'est aussi important il mérite un master au lieu de licence: prendre la personne humaine en globalité ce n'est pas banal c'est différent de celui qui cherche quelque chose a manger ou une pathologie a soigner par des comprimés ou gélule.
carla   |2011-11-11 10:16:14
C' est impossible de pouvoir lire des choses comme cela,j'y suis tombée par hasard...Je suis infirmière depuis 25 ans, avec un bac scientifique.Toi tu es un homme misogyne (écoeuré), imbu de ta petite personne et qui n'ira certainement pas très loin dans la vie avec cet handicap.Je ne te souhaite qu'une chose,c'est de te retrouver un jour dans un service de réa avec des infirmier(e)s "sans qualités intellectuelles développées" ...ALORS LA BONNE CHANCE!!! : (ps:as-tu appris la ponctuation?)
LISSOU   |2012-06-13 09:46:59
DEVENIR INFIRMIER EN AYANT TRAVAILLE PENDANT 3 ANS EN QUALITE D AS? ou avoir 5 ans d exp dans le privé? je ne sais pas où tu as trouvé ces infos mais elles sont inexactes! il y a un concours pour tout le monde!
alex   |2009-12-26 14:35:23
pourquoi polémiquer???
à quoi bon faut juste ce repositionner et ce dire mais pourquoi je fais ce métier, ok il y a des injustices, des incompétents mais si on y est c'est parce qu'on aime notre métier. arrêter de vous insulter,de critiquer et agissez un peu. la grève on peut la faire etnos direction ainsi que nos chef de service aime pas ca pour avoir ete en grève l'an dernier, on a réussi par la force des choses a faire obtenir de nos medecin plus de réunion pour revoir l'organisation et notre charge de travail afin de la reduire. il faut agir et arrêter de gueuler, il ne faut pas oublier pourquoi on est la on a des vies entre nos mains
marlene   |2009-10-20 12:50:41
Je penses que cette nouvelle formation est inadmissible pour la suppression des Msp qui forment la compétence!! Je suis Ide celà fait maintenant 2ans je travail en équipe je respecte les AS les ASH contrairement à ce que je peux lire et je vois une réel incompétence des internes et médecins qui nous prennent pour leur larbin ex: patient en globe urinaire selon la loi 1er sondage chez un homme en globe le médecin doit sonder (mais trop de théorie pour c'est cher docteur pas assez de pratique ou la flemme les ide sont là) et bien on nous force" tu le fait et sil y a un problème je dirais que c'est moi !!! et ce n'est qu'un exemple parmi d'autre . En conclusion plus de théorie pour les EIDE et plus d'incompétent!! Espérons que je ne soit jamais hospitalisée...
isabelle, infirmière   |2009-10-19 06:46:02
je vois que certaines personnes tiennent pour acquis et acceptent d'être soignées par des "ratés";
heureusement pour eux que ces "ratés" là ont une conscience professionnelle et ont acquis des connaissances théoriques et pratiques;
en général j'ai pu remarquer que ce ne sont pas les plus intelligents qui méprisent les autres, mais bien ceux qui regrettent de n'avoir pas réussi mieux qu'il ne l'ont fait.
à bon entendeur
Anonyme   |2009-08-04 10:52:01
russier qd on choisit un métier on le choisit avec conviction car on pense qu'il nous convient donc le fait de travailler 3 we sur quatre n'est pas surprenant ou ne devrait pas l'être alors arrête de te plaindre de plus ne pas pas être considéré ou respecté par les médecins cela n'est guère choquant leurs études sont qd même plus prestigieuses tout en reconnaissant que bcp de médecins sont incompétents c'est un fait!!! Mais n'oublie pas que nombre d'infirmiers sont méprisants envers les aides-soignants vous ne respectez pas les AS alors si les médecins vous ignorent ça n'est que justice!!!!Au risque de me répéter votre métier ne vaut pas bac + 3 je pense que le gouvernement a reconnu le niveau licence pour limiter l'accès au concours au plus gd nombre d'autant plus que l'anglais y sera enseigné si mes informations sont bonnes une manière de décourager les prétendants au concours notamment ceux qui avaient une expérience professionnelle ds la vie et qui forcément n'ont pas de notions d'anglais ou très peu ce qui est un handicap désormais pour s'inscrire au concours, j'ajoute que bcp de lycéens aussi sont nuls en anglais. Tout cela à pour but bien entendu de restreindre le nombre de fonctionnaires ds les années à venir. Pas bête le gouvernement!!!!! hein
marlene   |2009-10-20 13:08:49
Mon métier je l'ai choisit car je l'aime et bien sur cela ne me dérange pas de travailler la nuit les week-end end jours feriers etc.. mais quand je suis en repos je trouve çà inadmissible que l'on me rappelle et que l'on me fait culpabiliser car je dit non je me repose!! On peut parler du manque de personnel aussi où l'on travail dans des conditions lamentable! des heures sup non payée et non rattrapée, fait-on grève non car on ne peux pas!
heureusement que notre équipe paramédical est superbe je n'ai jamais méprisé une AS le métier vaut bac plus 3 (on fait trois ans comme les kiné qui eux ont la reconnaissance) ils ne veulent pas nous le reconnaitre car ils ne veulent pas nous payer plus c'est tout. Les études de médecines prestigieuses je suis désolée de te le dire les médecins ne savent faire aucun soins techniques ou dans une hygiène reprochable car pas de cours d'hygiène! aucune asepsie dans les règles du CLIN vive les infections nosocomiales! (la majorité sont vêtu blouse avec chaussure de ville, ongles long, bijoux, cheveux détachés,s'assoient sur les lits des patients meme hygis !) et ne connaissent pas l'anglais pour ma part je suis bilingue grâce à mon père et je leur fait la traduction !! super études donc!
Anonyme   |2010-11-02 21:57:29
Je suis en fin d'études d'infirmière et la plupart de mes camarades ne sont pas dirigés en école d'infirmière après avoir raté leurs études en fac mais au contraire après avoir déjà obtenu un diplôme en université ou directement après le bac par choix...

De plus j'ai de nombreux amis en fac (niveau master ou plus maintenant) et pour les avoir cotoyé pendant que j'étais moi même à l'école je peux dire que ce n'était pas eux les plus fatigués et les plus débordés mais bien moi (je précise que j'ai fait 2 années de prépa littéraire avant l'école d'infirmière et que je ne suis donc pas une grosse débile qui met 2 heures pour apprendre 2 mots !). Les études d'infirmière sont largement plus exigeantes que la grande majorité des licences et comptent un nombre d'heures incomparables.


Ne parlez pas sans savoir, vous risqueriez de passer pour un ignorant !
Anonyme   |2009-08-04 10:01:57
pour moi le diplome infirmier ne vaut pas bac +3 c'est une formation professionnelle ne n'oublions pas et j'ajoute que bcp de jeunes se sont dirigés vers le métier d'infirmière car ils avaient raté leurs études en fac de plus il n'y a pas besoin de bac pour passer le concours infirmier car celui ci n'a rien d'intellectuel en réalité mais pour des raisons de critères le bac est demandé
Anonyme   |2009-09-06 23:12:19
espece de naze ,tous les infirmiers ne sont pas des ratés comme toi qui se permet de juger sans rien connaitre !
marlene   |2009-10-20 13:14:17
quel haine !! envers les ide faut consulter à ce stade là! essaie de faire autre chose!
le concours ou le D.E. n'est pas donné à tous le monde la preuve pour toi !
as  - ba voyons!!!   |2011-05-10 18:03:31
je crois que de + en + il est donné a tt le monde (D E)
moi je suis AS depuis 20ans et qd je vois certain(es) nouveaux IDE je dis STOP

peut etre moins la tête ds les decrets et plus dans le metiers serait plus judiciable
Colette  - infirmiere     |2009-10-22 21:45:27
Je vois que la méthode "diviser pour mieux régner" a de l'avenir. Je suis une diplômée bac +2 1/2 et je ne me considére pas inférieure à mes collégues bac+3.Que fait-on de notre pratique, de notre expérience sur le terrain et de toutes les formations effectuées au cours de notre carrière ?
Pour moi ,comme pour les autres IDE diplômées avant 2012,nous méritons la même revalorisation quant à nos salaires siil y en a une ...un jour. ILy a dans le droit français une loi qui dit "A TRAVAIL EGAL -SALAIRE EGAL".
Je voudrais voir un service en janvier 2013 ,tournant qu'avec des collégues fraîchement diplômées...on a besoin de vous et réciproquement/ Professionellement vôtre. Colette
zouzouzou  - un peu tard pour répondre   |2011-07-26 21:09:35
tu dois être un frustré de quelque chose pour être aussi méchant tu me fais pitié ...et puis dégonfle le melon tu sais + on parle d'intelligence, - on en a !!!!
russier  - Raz le bol !!!   |2009-07-30 13:04:07
Bonjour,

Voilà maintenant 9 ans que j'exerce en tant qu' IDE.J'ai travaillé dans les secteurs privé,public et libéral.Je suis passé par une PCEM 1 avant la formation Infirmière.
Ainsi,de ma petite expérience,je pense qu' effectivement,les responsabilités d'exercice (je travaille en Réanimation) ne sont pas reconnues à leur juste valeur.Bien souvent,les infirmiers sont les garants du bon déroulement du parcours de soin du patient.Les Médecins et Chef de service ne se préoccupent que trop peu de la charge de travail Infirmière.Par ailleurs,les Cadres de service n'ont aucun poids.Comment donc obtenir une quelconque considération auprès des Directions...
D'autre part,il y a un réel irrespect de la vie privé du personnel.Des horaires inadaptés,deux voire trois WE travaillés par mois.
Un métier où règne le "diviser pour mieux régner",les démarches revendicatives doivent être National et englober l'ensemble de la profession.Les syndicats ne remplissent qu'une partie de leur rôle et privilégient l'intérêt personnel avant celui de la collectivité.Et ce n'est pas là l'expérience d'un cas isolé !
Autre chose encore,la formation est totalement inadaptée.On préfère nous donner en grande majorité des cours sur des diagnostic idiots,sur nos ressentis,nos émotions,sur l'approche psychologique du patient..C'est ridicule !! A quand un vrai contenu théorique basé sur l' Anatomie, la Physiologie ,la Pharmaceutique,la Biochimie,la Biologie cellulaire et moléculaire.Et je ne parle pas seulement de différencier la main du pied...
J'ai plus appris en PCEM 1 qu' en 3 ans et plus d école IDE.Les formations kinés ou Sages-femmes ont un contenu bien plus dense et sont donc plus respectés professionnellement.
On simplifie voire supprime les examens finaux,on facilite l'accés au concours d'entrée. avec des questions de niveau seconde générale.
Vous en avait marre que les ministres vous parle de votre dévouement,d' être assimilé à une" bonne soeur",ou que les Médecins vous prennent pour des idiots, alors commençons par changer notre formation et nos mentalités ainsi conditionnées !!
L'art Infirmier,holistique si ça vous chante,ne se détachera jamais de la science.Accompagner ne suffit pas,on est là pour soigner !
A bon entendeur...
marie   |2009-06-27 10:02:53
Bonjour ,

Pour les études d'infirmière il n'est pas nécessaire de passer par la Fac de médecine ? seul la considération du statut d'infirmier change ?
Merci d'avance pour des réponses .
anonyme infirmier  - reponse   |2009-09-22 21:00:54
pourquoi tant de mepris enveres les infirmieres; certe la formation n'est peut etre pas equivalente à celle d'1 prépa ; mais nous ne sommes tout de meme pas des demeurées!! peut étre qu'1 jour tu le comprendras..!
phasme  - surprenant   |2011-11-19 15:42:21
Allons ,restons serieux devant des mails provocateurs et qui n' ont aucun interet.Je m etonne que vous soyez touchés .L'homme connait toutes les émotions ;alors laissez passer et certifier votre colère par de l'indifférence.Etudier ne signifie aucunement etre intelligent....connaissance et intelligence émotionnelle peuvent parfois etre reunies mais en aucune façon faire des etudes signifie pour tous etre très très au dessus de tous.prenons du temps pour de vrais combats qui aboutissent.Se noyer dans des justifications ...bof.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/