S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Ordre infirmier : l'heure de la ponction !

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Nathalie DEPOIRE   

ordre_infirmier_dessin.jpgOrdre infirmier : l'heure de la ponction !

Annoncé depuis le vote du Conseil National de l’Ordre Infirmier en avril dernier, l’appel des cotisations à l'ordre infirmier vient s’ajouter au budget de cette rentrée 2009/2010…
Soixante quinze euros pas de mystère la CNI Coordination Nationale Infirmière l’a dit et le redit : c’est trop !

Un train de vie plus modeste qu’il s’agisse de billets de train ou de localisation du siège social de l'ordre infirmier aurait certainement permis une ponction plus douce mais tels ne sont pas les choix du Conseil National de l'ordre infirmier élu fin 2008.

La possibilité de moduler le montant de la cotisation à l'ordre infirmier au regard de notre secteur d’activité proposée par le législateur n’a pas non plus été retenue par ce Conseil. ...

Cette décision nous semble très discutable face à la rémunération actuelle d’une infirmière et d'un infirmier exerçant dans la fonction publique ainsi qu’à l’inéquité fiscale qui touche les professionnels infirmiers selon leur mode d’exercice.

Notre syndicat souhaite rappeler que même s’il reste favorable à un Ordre Infirmier dont le fonctionnement efficient apportera à la profession infirmière une plus value, il désapprouve le choix d’une cotisation à 75 euros.

La CNI Coordination Nationale Infirmière souligne également que lors de ses actions de soutien à la création d’un Ordre Infirmier en France, elle a toujours prôné une structure à 2 niveaux (régional et national) et déplore la mise en place des 3 niveaux qui majore les coûts de fonctionnement de l'ordre infirmier.

Les implications du paiement partiel ou du non paiement de la cotisation à l'ordre infirmier engagent les professionnels infirmiers de manière individuelle, la Coordination Nationale Infirmière propose donc une note d’information spécifique afin que les professionnels infirmiers fassent un choix en toute connaissance.

pdficon_large.gifTéléchargez la note d'information


Nathalie DEPOIRE
Présidente CNI Coordination Nationale Infirmière

Dossier ordre des infirmiers

A lire : 

Un Ordre Infirmier oui mais pas à n'importe quel prix (signer le manifeste) !

• Sénat séance du 5 octobre 2010 : utilité de l'Ordre National des Infirmiers


• Ordre national des infirmiers : la cotisation est maintenue à 75 €


• Ordre infirmier : malgré la contreverse l'ordre infirmier maintient sa cotisation à 75 €


• La Coordination Nationale Infirmière CNI réaffirme sa demande d’un ordre infirmier à 2 niveaux

• La CNI Coordination Nationale Infirmière reste favorable à un Ordre Infirmier 

La CNI Coordination Nationale Infirmière reste favorable à un Ordre Infirmier mais pas à n'importe quel prix !

Lettre type à adresser à Mme Dominique Le Boeuf, présidente de l'Ordre des Infirmiers

Tract cotisation à l'Ordre Infirmier

Ordre Infirmier : cotisation exagérée puis-je contester ?

Docuthèque Ordre Infirmier

L'Ordre infirmier : les nouvelles du front

Ordre Infirmier : Débat houleux autour de l'obligation de cotiser

Ordre infirmier: le ton se durcit face aux employeurs

L'auteur de la loi créant l'ordre infirmier critique le montant de la cotisation

Qui veut encore de l’Ordre des infirmiers ?

 

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
nicole  - ordre et methodes de voyou   |2009-10-20 10:30:36
Il est incroyable de dire que "l'inscription automatique" prevue par l'art 63 de HPST est absurde. C'est la loi et si l'ordre ne l'admet pas d ou tire t il son existence? L'article 63 prevoit 3 decrets. En attendant il n'y a aucune obligation d'incription. l'article 63 de la loi a rendu caduc les decrets precedents. L'Ordre essaie de passer en force illegalement. Comme pour les cadres qui ne doivent pas y etre !!! Ca commence bien!!!
Anonyme   |2009-10-18 14:46:53
Est-ce l'ordre en lui-même qui est contestable ou bien sa cotisation...je ne sais pas vraiment en fait...
Par-contre, mes certitudes sont les suivantes : ça fait 20 ans que je me tue à la tâche dans un hosto, pour un salaire de misérable.
Et voilà que le 29 septembre dernier, je reçois dans mon service sous enveloppe la demande de cotisation, à règler avant le 30 ! Le comique de l'histoire, c'est que la moitié de l'équipe a été oubliée...
Je me suis passée de l'ordre et bien, que ça continue ainsi.
Menacer ceux qui ne paieront pas ??? Interdire de travailler ??? Pour moi, perso, aucun problême...!
Anonyme   |2009-10-02 09:08:05
non à lordre infirmier et non à l'intrusion dans notre vie privée!
Anonyme  - resistance   |2009-09-23 09:19:12
comment se regrouper et faire face aux futures sanctions prévues à l"encontre des resistants à "l'Ordre".

à l'époque " heroique" du sitting devant le ministère de la santé, vous m'aviez donné l'envie d'être des votres et j'ai repris mes études et changé de metier.
j'exerce depuis lors du mieux que je peux dans les conditions difficiles que tout le monde connait, mais je ne le regrette pas.

maintenant cet "Ordre" me menace de ne plus avoir l'autorisation d'exercer si je n'adhere pas :
et bien c'est déjà une menace suffisament importante pour imaginer comment va évoluer ce système que je ne cautionnerai jamais.
je choisirai de les laisser m'interdire d'exercer.
pensez vous qu'ils le feront pour les milliers d'infirmières résistantes?
DRAI Franklin   |2009-09-24 15:17:20
nous n'avons plus le droit d'avoir le choix, on nous impose cet ordre national infirmier, on nous menace des pires sanctions si l'on s'oppose à son adhésion, à son refus de paiement de cotisation, bref on nous demande de remplir un dossier, ou des questions indiscrètes sur notre vie privée sont à renseigner, on nous fiche comme des animaux ....

L'ORDRE CREE SOUS LE GOUVERNEMENT DE VICHY EN 40 EST DE RETOUR

LES PIRES HEURES DU FACISME RAMPANT REVIENNENT ET DES RELENTS NAUSEABONDS AVEC EUX

NON A LA DICTATURE NON AU DIKTAT DES HAUTES SPERES DE LA SANTE

RESISTANCE
denis  - résistance   |2009-11-03 15:43:26
une seule alternative : ne pas payer, ne jamais payer. interdire d'exercer à la profession pour non paiement de cotisation c'est fermer les hôpitaux à court ou moyen terme. le pouvoir c'est nous qui le détenons pas l'ordre !
Laure  - CONTRE, CONTRE ET ARCHI-CONTRE   |2009-09-22 08:23:08
Diplômée depuis à peine 3 ans et déjà éc?urée!!!
A l'heure ou on parle pouvoir d'achat en baisse etc..., voilà qu'on nous annonce une nouvelle ponction de plus sur notre salaire, et puis quoi encore??
J'ai choisie ce métier par passion et je refuse de payer pour avoir le droit de l'exercer, tout ça pour quoi ?? RIEN
Qu'ils nous reconnaissent BAC +3 après on en reparlera!
Enfin après tout, on est pas à 75 euros près hein!!
Pfff honteux!
anonyme   |2009-09-20 19:16:02
de quel droit une association , qui se prétend défendeur des professionnels infirmiers, se permet d'imposer non seulement une somme d'argent à débourser pour avoir le droit d'exercer, alors que pour cela nous avons acquis un diplome , D ETAT, et en plus une intrusion dans la vie personnelle. C'est tout simplement innacceptable, !!! Alors bientôt toutes personnes qui possèderont un diplôme quelque soit le métier sera obligée de payer pour travailler!!! Ou va t'on , dans quel monde vit t'on, je suis franchement écoeuré de notre société!!!!
TONY   |2009-09-20 11:00:12
je suis désolé je n'ai pas l'habitude d'internet et je ne faisais pas attention au fait qu'il disait anonyme cependant compte tenu de la prise de position de la coordination pour l'ordre infirmier je ne reviendrai plus jamais sur ce site je suis un ancien qui à manifesté en 1988 je suis triste de ce que je vois aujourd'hui
Anonyme   |2009-09-19 07:50:45
je m'étonne que la coordination infirmière ait encore des adhérents EN 1988 ELLE DEFENDAIT LES INFIRMIERES !!!!!!!!
JEFF  - HYPO CRISIE !!!!!   |2009-09-18 20:54:38
pour ou contre la n est pas la question;;;; ce qui est grave c est que ce n est reelement que ces jours ci ou il faut mettre la main au portefeuille que la profession se reveille alors que le loi date de 2006 et la constitution des départementaux en 2008!!! mais ils faisaient quoi tous les contestataires d aujourd hui depuis fin 2006???????
75 EURO c est sur c est pas donné mais c est le prix d un reveil semble t il;;;;;; on peut toutefois etre inquiet que la profession ne s interesse a son actualité qu au moment ou on parle d argent....
spi_t   |2009-09-18 22:26:36
depuis 2006 on refuse, on manifeste et on refuse de voter et ce n'est pas une question d'argent mais de principe
1 je suis inscrit sur les liste non de manière volontaire mais par la ddass
2 comme pas mal d'inf je refuse de voter pour une organisation ou les infirmier libéraux largement minoritaire on 1/3 des sièges laissant 1/3 aux salaries du prive (1 peu plus nombreux) et comme disait Raimu un petit tiers pour les infirmiers du public les plus nombreux
et oui 498 162 infirmier recensés sur le répertoire Adeli
55 600 infirmiers liberaux
vive la démocratie une personne un vote
alexandrine700  - Honteuse de la profession   |2009-09-24 22:25:43
Bonjour à toutes et tous,

Voilà qu'il faut payer et voilà le scandale.. J'ai alerté à plusieurs reprises mes collègues sur ce que nous réservez l'ordre infirmier..
Ricanement de part et d'autres, j'ai aussi souligner l'importance de voter.. encore des ricanements..
A ce jour, pleurs, hurlements, stupeurs, je suis honteuse d'étre infirmière et m'apprête à quitter ce travail..

Ne boycotter pas, vous ferez le bonheur de l'ordre infirmier en apportant plus d'argent dans les caisses sous frais de justiice..
Cordialement Alexandrine
esyram  - hypocrisie   |2009-10-12 09:45:57
bonjour
ils faisaient quoi , tu te demande ? ,
, et bien étant une femme comme beaucoup d' ide, je travaillais dur , j'élevais deux enfants et entre les couches, les courses , le ménage , le jardinage et tout ce qu'une femme assume au quotidien en plus de son boulot , j'ai zappé l'info, excusez moi du peu!
faut dire aussi que j'ai peu de temps pour lire ou écouter les infos trés discretes sur le sujet d'ailleurs ( j'en ai jamais entendu parler avant ce jour , sinon , j'aurai manifesté mon mécontentement comme aujourd'hui )
l'hypocrisie , , c'est de ne pas laisser le choix d'appartenir ou non à cet ordre non représentatif de l'ensemble de la profession , de nous ficher comme un animal , d'atteindre à notre vie privée par un questionnaire inquisiteur
serait on revenu au régime de Vichy et on ne m'aurait pas informée?
maintenant , j'ai 23 ans de métier , j'aspire à une vie professionnelle paisible , j'ai pas envie qu'on me reconnaisse à bac + 3 , pour gagner misère plus par mois , etre reconnue classe A et etre obligée de faire 5 ans de plus avant la retraite
( déjà qu'avec les troubles musculosquelettiques crées par ma profession et non reconnus, je doute d'aller au bout de mes années de services légaux pour toucher une retraite de misère surtout que depuis 9 ans faute de poste aménagé , j'ai du choisir un temps partiel, au début j'en ai profité pour elever mes jeunes enfants , maintenant c'est pour ma santé ! faute de poste aménagé , je ne peux augmenter mon temps de travail pénalisant par là meme ma retraite )
mais bon , revenons au sujet
place aux jeunes s'il veulent défendre leur diplome , je l'ai fait aussi auparavant et sans resultat, mais l'espoir fait vivre
l'ordre est peut etre utile aux libéraux , je n'en doute pas ,d'ailleurs il a été crée à leur demande, mais à que va t il apporter à une ide du secteur public ( un controle déontologique d'une bonne pratique soignante , parce qu'à l'hopital on travaille dans la brousse ? des controles , il y en a déjà interne , ce n'est donc pas le peine de rajouterdes doublons , quoi d'autres , rien pour nous !)
juste une ponction dans notre portefeuille à l'heure ou les heures sups non payées s'entassent, ou les réquisitons fusent ( faute de personnel) ou les conditions de travail se dégradent
(l'ordre n'y fera rien à tous ces problèmes!)
payer pour avoir le droit de travailler ?
ironique à une époque ou il faut déjà une bonne dose de courage pour ce rendre au travail et il faudrait payer pour celà en plus !
et bien , changeons de boulot (de toutes façons , il ne correspond plus à ce à quoi j'aspirais en choisissant ce métier pourtant si beau et auquel je croyais : à savoir une personne dévouée à quelqu'un en souffrance ou en difficulté
nous n'aurons bientot plus le temps de voir nos pauvres patients tant les taches administratives nous débordent
ils subissent de plus en plus de maltratance tolérée ( faute de soignants)
et l'ordre n'y fera rien voilà , c'est long , mais celà reflete la souffrance et l'attente réelle de la plupart des soignants du public
( et l'ordre le dit lui meme ,je le répète, n'y pourra rien , alors je refuse de mettre 75? par les fenetres pour avoir le droit de travailler surtout dans ces conditions
alors elle est ou , l'hypocrisie au final ?
du racket , ni plus ,ni moins!
mais c'est à la mode avec ce gouvernement
merci de m'avoir lue jusqu'au bout!
denis  - hypocrisie   |2009-11-03 15:51:45
t'inquiète pas tu seras pas reconnue BAC +3. la réforme des études infirmières depuis sept 2009 n'accorde que le grade licence et la main mise de 40 % de l'enseignement théorique par les facs et ce n'est qu'un début. la durée des études est réduite de 570 heures comme çà tu ne peux plus accéder à la licence. de toute façon les IFSI qui ne s'appellent plus IFSI dailleurs, fermeront d'ici 5 ans, c'est programmé. tout sera centralisé sur les facs par les régions qui financent et voudront rentabiliser...
antochrit   |2009-09-17 16:26:41
Les pro ordre ont l'air de dire que les anti sont minoritaires....mais je ne vois là que des anti ONI
Serait-ce l'heure du premier vrai sondage concernant le désir de la profession de se voir doté d'un ordre???
Attendons le résultat des retours des inscriptions et cotisations....

Si on veut bien nous en informer
spi_t   |2009-09-17 20:36:18
les pro ordre se disent majoritaire par rapport au resultats des elections, je pense qu'ils sont amnesiques si l'on evoque le taux de participation on ne peu plus faible. Ils ont aussi oublies l'incription automatique!!!
inf en colére  - conseil de l'ordre   |2009-09-17 15:22:06
Quelle Honte!!!!Financer une organisation qui va se servir des cotisations pour payer (entre autre...) "les magistrats des chambres disciplinaires" dixit Mme Le Boeuf présidente de l'ordre ( garde à vous ) "les médecins experts pour les suspensions d'exercice pour état pathologique....." Connaissez vous beaucoup de professions où l'on demande au futur employé de payer un "droit de travail " J'oubliais le meilleur : le conseil nationnal a pour role aussi de mettre en place la chambre disciplinaire d'appel et de faire appliquer la loi anti cadeaux sur les relatios entre professionnels de santé et les entreprises pharmaceutiques " on croit réver
spi_t   |2009-09-16 19:59:34
juste encore un petit mot concernant les Ordres demandez aussi au Dr Pelloux ce qu'il pense de l'ordre des médecins qui menace de le sanctionner des qu'il l'ouvre et à juste titre un peu trop Bref la moutarde monte!!!
spi_t   |2009-09-16 19:37:38
Dire qu'a la fin des années 80 nous avons ( les infirmier et infirmières manifesté , soutenu et crée la coordination infirmière peut être un peu et je le regrette maintenant par rejet des syndicat classique. on se disait a l'époque que les infirmier que les infirmier étaient peu représentés. Mais aujourd'hui que la CNI soutienne un ordre inf en oubliant peu être un peu vite que adhérer à un syndicat est un démarche volontaire , cela me désole et je suis polis . aves le temps, tout le monde vire au corporatisme de sinistre mémoire ( voir les années 40 et la création de l'ordre des médecin par Petain)
je vous encourage néanmoins avant de jeter ou de remettre à d'autre syndicat de LIRE ATTENTIVEMENT tout les document remis par l'ordre peut être quelqu'un pourra m'expliquer ce qu'est une déontologie ou une éthique adaptée a notre époque???
pour finir le débat ne fait que commencer mais en ce ui me concerne je vais entrer en résistance et ne pas payer pour avoir le droit de travailler enfin demandez au médecin, pharmaciens, et autre profession soumises à un ordre, pourquoi ils sont pour la plupart syndiqués??? cela demontre l'utilitée des instances ordinales
durfoux  - hypocrisie   |2009-09-15 09:14:55
quelle hypocrisie dans tout ça! quel ramassis de bêtises! nous allons devoir payer pour travailler, oui, mais il s'agit égaement d'une véritable enquête de personnalité dans le dossier vous verrez, sans compter qu'ils pourront transmettre les infos à des "tiers" comme ils disent.
je suis à deux doigts de changer de travail.
tout ça me dégoute, ce pays me dégoute.
qu'ils viennent chercher ces 75e, je mes attends.
miss  - Double hypocrisie   |2009-09-19 08:59:59
Tout à fait d'accord ! Passe encore les 75 euros et quoi que... Mais l'enquête de personnalité est inacceptable . A quoi cela sert un droit d'accès direct au casier judiciaire, une fiche de paye,...et j'en passe c'est notre vie privée qu'ils veuille! Tout ceci est franchement déplorable ! J'ai 19 ans de carrière, et au plus j'avance au plus je suis éc?urée de ce qu'on nous demande pour pouvoir prendre soin de patients!!
Dan_fr  - Mr   |2009-09-21 11:48:23
Ajoutons à cela que pour faire valoir ses droits à la non-communication des infos à des tiers on nous oblige à utiliser la lettre recommandée à nos frais tout comme le retour de l'enveloppe qui est aussi à notre charge javascript:JOSC_emoticon("".
La non déductivité fiscale est inacceptable!
Anonyme   |2009-09-15 08:46:53
quelle plus value MME DEPOIRE arrêtez de vous moquer de nous demain des infirmières vont traîner leurs consoeurs devant les tribunaux pour leur prendre de l'argent c'est à vous dégouter
Anonyme   |2009-09-10 14:30:15
ALLER LA COORDINATION UN PEU DE COURAGE CONDAMNES CET ORDRE INFAME on peu se tromper
JEFF   |2009-09-18 20:57:12
dire "allez un peu de courage " et signer "anonyme"......
spi_t   |2009-09-18 22:29:25
c'est vrai JEFF on voit tout de suite qui c'est
DRAI Franklin   |2009-09-24 14:46:57
pfffff c'est minable , on voit toi aussi quel tûûûûût ( censuré) tu es !!!
denis  - anonyme   |2009-11-03 15:58:58
coordination nationale ne me trahis pas, ne trahis pas ceux qui ont défilé à Paris il y a plus de 20 ans et qui t'ont permis d'exister. coordination nationale écoute ta base, ne ressembles pas à ceux que tu dénonces aujourd'hui et dont personne ne veut, déclares toi farouchement contre cet ordre, la profession infirmière va perdre son âme, ne collabores pas à l'existence de cet ordre, s'il te plaît. on a perdu la bataille de la réforme des études infirmières, ne perdons pas celle-là
Anonyme   |2009-09-10 10:45:30
IL FAUT QUE LA TRES INFIME MINORITE DE PROFESSIONNELS BIENPENSANTS SE RENDE A L'EVIDENCE ET DEMANDE L'ABROGATION DE LA LOI QUI A INSTAURE UN ORGANISME DONT PERSONNE NE VEUT
Nicole  - les bras m'en tombent !!!!   |2009-09-10 09:40:39
un impôt pour avoir le droit de travailler !!! personne ne nous a encore donné le début d'un argument pour justifier l'existence de cet ordre. Encore que, pour les libérales, cela peut,peut-être, avoir un quelconque intérêt, mais alors pour les salariées des hôpitaux !!!!! aucun, mais alors, aucun intérêt. Cela consiste en fait à financer, grassement, un nouveau flic sur notre dos. Et on nous parle de cotisation minime, en la comparant aux cotisations des médecins!!!!! mais une infirmière gagne infiniment moins qu'un médecin. Beaucoup, mères célibataires, ou jeunes couples d'infirmiers ont beaucoup de mal à finir le mois, alors cette rentrée scolaire sera pour eux le coup d'assommoir. Tout cela pour quoi ??????? quelques uns de nos collègues qui vont tomber dans le travers regrettable des médecins et se transformer en "notables" infirmiers. Quelqu'un a-t-il une idée sur les possibilités d'action (effective ou symbolique) contre ce nouvel impôt inique ?
durfoux   |2009-09-15 09:17:24
concrètement, les syndicats préconisent de ne pas payer, mais ne disent rien de plus. on peut aussi payer sans signer le chèque pour les faire chier, ou plier le dossier et le saloper avant de le renvoyer...
les kinés avaient pas mal résisté, par rapport aux "mauvais payeurs", ne pouvant pas attaquer tout le monde ils en ont tiré au sort pour les trainer devant la justice.
capitaine   |2009-09-09 12:40:54
Vous dites " c'est trop" mais que faites vous à part cela? RIEN
Vous précisez que" c'est une décision très discutable "mais que faites vous ? RIEN
remarquez vous êtes trop engagés dans l'ordre pour pouvoir vraiment faire quelque chose contre cette cotisation
Bonne chance à mes collègues Infirmières de la part d'un kiné non inscrit/non cotisant et toujours en fonction..........
Bonne lutte.....
alexandrine700   |2009-09-24 22:38:54
Bonsoir à vous,


Vous n'avez pas honte de travailler en toute illégalité..

Alors, il va y avoir sur le marché des professionnels en régle et d'autres en toute illégalité..


Allons, soyez sérieux, régulariser ou arréter votre job!!
votre situation est ridicule..

Si vous êtes rattrapé par la justice, ne venez pas vous plaindre!!


Bon courage pour la suite.. Alexandrine
alexandrine700  - Changer de métier   |2009-09-24 22:44:33
Si vous pouvez, changer de métier!!

Cordialement Alexandrine
Anonyme   |2009-09-02 18:44:05
le premier ministre vient de dire qu'il n'y aura pas de hausse des prélèvements obligatoires alors dans ce cas il faut être logique pas d'impôt pour l'ordre pas plus d'impôts pour les infirmières
Anonyme   |2009-09-02 10:27:46
LES DeCRETS DE LA LOI DU 21 JUILLET 2009 CONCERNANT L'article L4311-15 ne sont pas sortis alors comment l'ordre peut il faire pour lancer l'impôt ?????????
Anonyme   |2009-09-02 09:44:31
je pense que les syndicats qui continuent de soutenir l'odre et donc un i^pôt pour travailler vont se faires beacoup d'amis!!!!!!!!!!!!!!!
Anonyme   |2009-09-20 19:49:57
Je ne suis pas syndiqué mais si je dois le faire ce ne sera jamais à la CNI ! Vous cautionnez et approuvez cette vaste fumisterie, ce racket organisé sous pretexte de reconnaissance de la profession.
Vous devriez etre le syndicat de reference or il n'en est rien : en quoi nous defendez-vous ?
C'est bien connu, nos salaires, tres elevés malgré des responsabilités et une charge de travail en progression constante, nous permettent de payer des fumistes bureaucrates sanctionneurs.
Vous faites honte à la profession, je suis vraiment dégouté; ce metier dont nous sommes pour le moment encore fiers pourrit de jour en jour : ordre infirmier, nouveau programme d'etudes inadapté en essayant de faire des nouveaux venus des tetes pensantes (et la pratique, elle est où dans tout ça, nous travaillons sur le terrain, pas besoin de pseudo intellectuels, pseudo scientifiques ; encore merci a la CNI qui se trompe tout le temps de debat et qui cherche a faire des infirmiers des petits medecins. Chacun à sa place, plutot se battre pour que le quotidien soit amelioré ce serait beaucoup mieux.
DRAI Franklin   |2009-09-24 14:50:53
faites comme nous, déchirez votre carte syndicale et renvoyez la à ces vendus et parasites de la pire sorte
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 07-01-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
Close

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/