S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Salaire des infirmières : refonte des grilles de la catégorie B

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNI   
30-09-2009

salaire_infirmiere.jpgSalaire des infirmières et infirmiers : refonte des grilles de la catégorie B

Les raisons de la colère

Une fois de plus, les promesses électorales ne sont pas confirmées par des actes : la revalorisation des infirmiers et infirmières n’est plus d’actualité !
Bercy, le 10 septembre 2009 : le décor est planté.
Les organisations syndicales « représentatives » ont rendez-vous au ministère de la Fonction Publique pour discuter de nos futures grilles indiciaires. Cinq réunions devraient suivre jusqu’en décembre 2009 pour décider du sort « revalorisé » de nos salaires.

Inacceptables, intolérables, indécentes voilà ce que nous pensons des propositions de nos dirigeants au regard des promesses de reconnaissance de M. Sarkozy.
...

Un bornage indiciaire inter fonction publique a été défini. Les infirmiers et infirmières seraient encadrés par ce bornage en début de carrière (IB (1) 350 IM (2) 327) et fin de carrière (IB 675 IM 562). ...

Soit une revalorisation moyenne de 15 € par échelon avec comme lot deconsolation un rallongement sur toute la durée de la carrière !
En clair : le rallongement de carrière auto financerait notre revalorisation.

Le gouvernement se moque de nous :

  • Un premier échelon revalorisé de 19 points alors que les infirmiers bénéficient lors de leur nomination d’une bonification de 1 an !
  • Une augmentation significative au dernier échelon de la classe normale ! Est-ce pour nous faire avaler la pilule des quotas de passage en classe supérieure ?
  • Une augmentation de 2,3 voir 4 points d’indice (3) en classe normale, de l’échelon 3 à 8 !

Une position bien ambivalente que d’affirmer vouloir revaloriser la profession infirmière et dans le même temps de la maintenir avec undébut de carrière à quelques euros du SMIC !! Une reconnaissance de façade qui n’existe que dans les mots et nes’exprime pas dans les actes !
Ces pseudos mesures ne feront qu’aggraver le manque d’attractivité vers la profession.

  • A l’heure où une nouvelle formation se met en place, où la promotion 2009-2012 se verra attribuer un grade de Licence et un diplôme d’état, ces grilles salariales sont inadaptées.
  • Alors que les conditions de travail sont exécrables, que le recrutement devient un challenge pour les DRH… le gouvernement fait la sourde oreille.
  • Alors que l’épée de Damoclès de la garde à vue est présente à chaque prise de poste, devrions nous accepter une grille de cet ordre là, sans la moindre reconnaissance d’un exercice spécifique ?
 
Jusqu’où iront l’aveuglement et la surdité des pouvoirs publics ?
Jusqu’où allons-nous accepter cela ?
 
  • Un SMIC qui rattrape allégrement un début de carrière infirmier (4) ?
  • Une catégorie A promise et déconfite aux premières heures des négociations, avec des compensations exigibles pour la retraite ?
  • Des nuits payées à 1,07 € brut de l’heure ?
  • Dimanche et jours fériés à 46 € ?
Fin des négociations le 9 décembre 2009.
Avant que la messe ne soit dite par les grands orateurs, il est encore temps de réagir.

La CNI Coordination Nationale Infirmière invite les professionnelsde la filière infirmière à suivre l’évolution de ce dossier enconsultant son site internet.
Le mépris de notre profession doit cesser !


(1)    Indice Brut
(2)    Indice majoré
(3)    Valeur du point d’indice 4,59 € au 1er juillet 2009. Le salaire brut s’obtient en multipliant le point d’indice majoré par la valeur du point.
(4)    Au 1er juillet 2009 Smic Brut à 1337,73 € début de carrière brut IDE à 1487,18 €

pdficon_large.gifTélécharger le tract

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

 


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Alucard   |2009-11-06 16:34:29
Pour LILI
C'est beau de voir une personne baignée d'insoucience prendre la parole, écrire n'importe et essayer de persuader une population avec des arguments aussi peu rigoureux!
Periode de crise...blablabla...rien nous sert de nous faire culpabiliser, nous en sommes pas responsables....
Difficile de faire passer la pillule pour un metier qui à l'heure actuellle manque cruellement de reconnaissance professionnelle. A qoui sert un niveau licence voire master ou encore doctorat si bientôt la population infirmière va finir par pointer au resto du coeur. Les diplômes ne font pas vivre mais le salaire si!!
Nos conditions sont difficilement supportables(cadences impossibles, week-end qui s'enchainent, horaires variables).
souvent les personnels sont en nombre insuffisants mais le boulot est fait parce que l'on a une conscience profesionnelle.
Nos responsablilités sont enormes et le nombre de procès grimpe en flèche. Bref il ne fait pas bon être infirmier à l'heure actuelle. Si ton ami BAC+8 ne trouve pas de travail et bien qu'il reprenne des études d'infirmier et il certainement en trouver..... du travail.
Au fait je te conseille d'économiser des sous en rendant ta carte de l'UMP et de t'acheter un bon dico à la place,la prison si jamais .Sait-on jamais que tu sois toi aussi IDE , ca pourrait eviter de faire hurler de rire les médecins, tes collègues, le juge en écrivant tes transmissions.
Allez dis moi que c'était une blague au moins j'aurai bien ri!!!
Monique  - Nonnes ou réalistes ?   |2009-10-01 11:57:42
Je suis d'accord avec Gylbert on trouvera toujours pire que nous ce n'est pas une raison pour tout accepter...
As tu lu le tract sous le communiqué et prêté attention à l'écart entre notre salaire de base et le SMIC ??
Faut être réaliste: vu nos conditions de travail et nos responsabilités il ne faut pas s'étonner que les jeunes inf quittent l'hôpital pour d'autres secteurs voire d'autres professions
Et puis cessons d'être naif la crise a bon dos
Quand il y a diminution de fonctionnaires ce ne sont pas les ministères qui montrent l'exemple....ils n'ont pas réduits eux ....
LILI   |2009-10-01 10:43:50
je pense quil faut pas raler
il yaura aucune augementation de salaire car si on augmente le salaire aux infirmiers les cadre aussi et beaucoup dautre personne vue le conteste de la crise économique
avant de crié famine il faut réflechir
il yà cependant des gens qui reste au chomage ayant le bac + 8
bac + 3 ne vaut plus rien de nos jours
qulle reconnaissance?
dite moi les infirmiéres ont voulu plus dacte médical
pour se valoriser
mai avec plus dactes médical pas assez de temps pour les patient plus derreur
et plus de mort
avant de vouloir plus de fric ou un grade il faut déja resoudre les probléme de pratique
GYLBERT   |2009-10-01 10:59:38
Tu es à coté de la plaque.
Sous prétexte qu'il y a des bac +8_ au chomage il faudrait fermer les yeux. J'ai un ami qui est unijambiste, faut il pour cela tous nous couper une jambe? De plus les infirmiéres n'ont jamais rien reclamée quant à leurs pratiques au niveau des actes medicaux, les directions leur imposent des charges supplémentaires. Les flics (bac-5) débutent avec un salaire superieur aux infiriéres alors qu'au niveau responsabilité et travail, on leur demande beaucoup moins. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Avant d'inviter les autres à refléchir, commence par allumer ton esprit ma pauvre amie.
le perou  - mais bien sûr.....!   |2009-10-05 14:13:09
faire un tel discours avec de telles fautes d'orthographe doit bien amuser 'héla...!) ceux qui promettent et ne tiennent jamais.
LILI il faut réfléchir un peu plus et se tenir au courant de l'actualité gouvernementale . La ministre de la santé avait bien pris acte à la télévision de revaloriser la classification des infirmières et pas seulement à partir celles de la dernière promo.
lili   |2009-10-05 18:25:26
vous racontez ninporte quoi
vous ne savez pas comment fonctionne léconomie
vous revez mes pauvres pour avoire une augmentation
le pays es en crise ......
ne souyez pas trop gouramand
merci
Colette Desjours  - A lili   |2009-10-25 16:32:09
C'est en tenant des discours comme les vôtres que nous en sommes encore là! Informes toi et surtout réfléchis.. si tu peux!
Tu parles de la crise pour justifier notre situation salariale et c'est le même argument qu'utilisent ceux qui nous gouvernent.Alors que penses-tu de l'augmentation que s'est octroyé Mr Sarko: 140% et du fait que les députés aient droit au chmâge pendant 5 ans quand ils ne sont pas réelus! et je pourrais te citer bien d'autres exemples!Mais comme l"a dit une jeune fille "bien née" :"LACRISE C'EST POUR LES PAUVRES" Je ne sais pas si vous faites partie de notre corporation mais tu ne connais ni notre travail,ni les responsabilités de plus en plus lourdes qui nous incombent!
Alors crise ou pas je revendique un salaire à la hauteur de la qualité de mon travail et de sa qualification !
GYLBERT   |2009-10-01 02:49:43
Je suis marié à une infirmiére et suis scandalisé quand elle me parle de ses conditions de travail et surtout quand je vois sa feuille de paie. Il existe de nombreux blogs sur lesquels tout le monde dénonce. Qu'attendez vous pour réagir? Vous avez les moyens de refuser de telles conditions de travail et surtout ce manque de reconnaissance. Appliquez vous à respecter vos conventions collectives (respect srupuleux des horaires, plus d'arrangement, pause repas 30 week end par ans à 45 ? le week end , une caissiére à MATCH gagne le double). Faites une réelle gréve des soins et vous serrez enfin entendues. Je suis désolé de constater que nones vous êtes et "connes" aussi pour accepter ses conditions.
bidinou   |2011-05-15 11:53:27
Tu es marié a une IDE,je suis IDE et mariée a un flic bac-5...Tu reproches a d'autres des généralités et l'affirmation d' aberrations,pourtant tu fais de méme.
Pour info le diplome médian des gardiens de la paix(bac pour passer le concours,comme pour l'IFSI...)a l'entrée en école de police est bac+2,certains ont moins,nombreux ont bien plus.Les autres concours de la police nationale sont accessibles a partir de bac+3(un VRAI bac+3,pas un grade licence)oubac+4 a présent je ne sais plus.
Oui ls flicards gagnent plus en début de carriére,mais leur salaire stagne assez vite et celui des IDE est supérieur au fil du temps.Pas le droit de gréve,pas le droit de s'engager politiquement,des restrictions pour le/la conjoint(e) également,des affectations(lieux et brigades)imposés,des risques incomparables avec ceux des IDE,une difficulté des concours bien supérieure a ceux de la filiére inf pour accéder aux postes de cadres/officiers,des plannings en 4/2 avec 8h entre chaque poste et non 11 comme dans la FPH(mon mari finissait a 21h40 pour reprendre le lendemain a 05h20,avec 45min de trajet qui plus est),etc...Et ca n'est pa stout.

Bref,je suis hors sujet mais ce genre de lieux communs m'insupporte...Comparer ce qui n'est pas comparable retse stérile et reviens comme dit a comparer un unijambiste et ceux qui ont leurs 2jambes.Il ne s'agit pas de se monter les uns contre les autres et de "jalouser" ceux qui gagnent ou gagneraient plus,mais de réclamer un salaire en rapport avec études,responsabilités et CONTRAINTES liées au métier,et pas uniquement en ce qui concerne les IDE.D'ailleurs,je ne pense pas qu'il vaille évaluer le salaire en regard du niveau d'études mais plutot en fonction de ce qu'implique le métier.
A choisir je préfére de meilleures conditions de travail qu'un meilleur salaire.

Sur ce,et sans aucune animosité de ma part,je vous souhaite un bon dimanche.
Monique  - chacun son rôle pour une vraie reconnaissance IDE   |2009-09-30 17:56:56
ben non capitaine l'ordre ne revendiquera pas pour les salaires....
pour la bonne raison que cela n'entre pas dans ses missions !
Par contre un syndicat infirmier se doit de revendiquer une vraie reconnaissance de compétences et de responsabilités...

Toutes ces syndicats qui prétendent que les infirmiers sont contre l'ordre et qui montrent en première ligne dans les actions des aides soignants, des techniques....
Que revendiquent ils pour les salaires et les conditions de travail des infirmiers ????
capitaine  - un peu d'ordre   |2009-09-30 11:35:32
je suis sur que l'ordre , dont vous êtes les grands défenseurs sans entendre le s mouvements de protestation qui s'élèvent en ce moment, va vous être d'une grande aide dans cette bataille..................!
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-08-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/