S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Classement des infirmiers et infirmières en catégorie A : le petit "A" de Nicolas

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Nathalie DEPOIRE   
06-11-2009

Classement des infirmiers et infirmières en catégorie A : le petit Le petit « A » de Nicolas

Rambouillet le 13 mars 2009 : lors d’une intervention croisée Roselyne Bachelot-Narquin et Nicolas Sarkozy multiplient les annonces concernant l’intégration des infirmiers et infirmières au système universitaire LMD (Licence, Master, Doctorat).

« On commence en 2009 pour la formation mais on emmènera tout le monde. On ne veut pas de deux statuts (….) avec des gens plus ou moins bien payés en fonction de leur date d’entrée »

Tels étaient alors les propos du Président de la République…

Quelques mois plus tard, au cœur des négociations salariales, les infirmiers et infirmières ne peuvent que constater le marché de dupes proposé par  le gouvernement !

  • Un classement en catégorie A automatique des 2012 pour les nouveaux diplômés avec une revalorisation salariale par rapport aux grilles actuelles de 67 €* en début de carrière et 194 €* en fin de carrière.
  • Un reclassement au choix pour les « anciens » soit conserver le régime actif (55 ans) avec les nouvelles grilles de catégorie B : revalorisation salariale par rapport aux grilles actuelles de 38 € brut / mois en début de carrière et de 79 € brut / mois en fin de carrière. Soit un placement en catégorie A avec une retraite à 60 ans. 
  • Suppression de la bonification d’un an à l’embauche avec un accès direct au 1er échelon de la grille A dû au gain des points d’indice du 1er grade de la grille A.

Comment accepter alors que :

  • La carrière du 1er grade IDE (classe normale) : 30 ans au lieu de 20 ans !
  • La carrière du 2ème grade (classe supérieure) : 19 ans au lieu de 14 ans !
  • Passage en catégorie A diplômés de 2012 : un petit A avec en contrepartie une retraite à 60 ans (catégorie sédentaire).

Certes il y a des dépenses, coût immédiat chiffré à 500 millions d’€ puis 250 millions d’€ /an à l’horizon 2050 si les infirmières et infirmiers étaient revalorisées et maintenues dans la catégorie active.
Le recul de l’âge de liquidation de la retraite à 60 ans engendrerait à terme une économie annuelle d’environ 500 millions d’€ à partir de 2030 sur les dépenses de retraite.
(Source : rapport IGAS 2008).

On nous rabat les oreilles avec des : « comprenez mes petits, il faut faire des efforts pour la retraite, pas de revalorisation sans contre partie…. ! »

D’autres professions ont acceptées une contrepartie retraite mais elles ont été revalorisées de 52%
Pourquoi les infirmiers et infirmières devraient ils se contenter de 6,7% ?

•    Parce que trop peu syndiqués, ils revendiquent peu ?
•    Parce qu’ils sont trop nombreux ?
•    Parce qu’ils dérangent peu ?
•    Pourquoi les infirmiers et infirmières devraient-ils céder sur la retraite ?
•    Les infirmiers et infirmières autofinanceraient la revalorisation salariale qu’ils attendent depuis des décennies ?

La Coordination Nationale Infirmière appelle la filière infirmière à se mobiliser et à exiger une revalorisation  en adéquation avec ses compétences et ses responsabilités, ainsi qu’un maintien en catégorie active en lien avec la pénibilité du métier !
La colère majeure qui couve dans les couloirs pourrait bien s’exprimer …
Reste à savoir quelle forme elle prendra :
Un remake du mouvement infirmier de la fin des années 80 entrainant une grève des soins, un zéro infirmière dans les services, une expression dans les urnes ce printemps…. ??

Nathalie DEPOIRE
Présidente CNI
Coordination Nationale Infirmière

 

Allocution informelle de Nicolas Sarkozy devant les personnels du Centre Hospitalier de Rambouillet

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Josie  - question   |2011-02-09 14:50:18
Je suis infirmière hygiéniste en hôpital. Le bureau du personnel me dit que je n'ai pas de choix à faire entre la catégorie B et A car les infirmières hygiénistes ne sont pas considérées comme actives. Je découvre cela. Ca me laisse penser que, moi qui croyait prendre ma retraite à 57 ans, je vais devoir la prendre obligatoirement à 60. C'est une chose dont je n'ai jamais été informée et je ne trouve aucun texte qui stipule cela. Avez-vous des infos la -dessus? Existe-il des infirmières en catégorie passive dans la FPH? Y a t-il une liste de ces fonctions quelque part?
CODI   |2009-11-27 16:54:51
M'enfin, ce n'est pas grave.
Grace à l'ordre nous aurons une réelle reconnaissance !! une carte professionnelle
et un caducé ordinal c'est mieux qu'une reconnaissance financière !!!!

Cela fait quoi à mon porte monnaie de savoir que 'ordre des infirmiers présente une belle image lisse de la profession ? ( à part 75 euros de moins)

Décidement la profesion devient un fruit pourri, ce qui ne s'améliorera pas si on garde l'ordre !!

Il faut vraiment avoir des oeillères pour croire qu'en acceptant tout, les choses vont s'améliorer .
juju  - encore une fois on va se faire avoir   |2009-11-25 09:27:30
la reconnaissance du métier tourne à la farce et va se traduire finalement- formidable effet d'aubaine pour le gouvernement- en reforme des retraites pour les IDE. 3 MILLIARD PAR AN POUR LA RESTAURATION (baisse de la TVA).pour nous 5 années d'activité supplémentaires quelques point supplémentaire qui seront effacés en quelques années par un encadrement strict de l'évolution du point d'indices. arnaque !!!!!!
tintin   |2009-11-08 10:27:53
a quand de vraies revalorisations salariales et enfin la reconnaissance de notre profession? Penser aussi à toutes celles qui travaillent dans le secteur privé
Anonyme   |2009-11-07 08:04:47
pour augmenter les revenus des infirmieres il faut déjà commencer par ne pas leur anarquer 75 euros pour un ordre diriger par des gens qui ne valent pas mieux
SAURA STEPHANE   |2009-11-07 07:52:24
Bonjour a toutes les infirmieres et infirmiers.
Notre cher Nicolas ne sais faire que des effets d'annonce.on commence a le connaitre.Alors pourquoi se laisser a rever que l'on pourrait un jour nous prendre au serieux et nous ecouter.Depuis le debut que l'on parle de reforme des etudes et de passage en categorie A, je savais que l'on se ferait encore avoir.La retraite a 60ans?autant dire que l'on auto-finance la revalorisation salariale tant attendue.La colére monte et j'espere rejouer un remake des annéees 80.Les ide sont corveables a souhait,on peut leur faire avaler tout ce qu'on veut.Categorie sedendaire reviendrait a dire que le metier n'est pas penible!!!ne ne sommes pas des cadres avec des horaires fixes.
GYLBERT   |2009-11-07 08:25:16
Comment pouvez vous continuer à vivre avec des salaires aussi bas? N'en avez vous pas assez de passer pour des c...?
Il est temps de passer à l'action. Entre vos horaires, vos conditions de travail, le mépris, plus de place pour votre vie de famille. Je suis marié à une infirmiére qui travaille 3 week end sur 4 et nos enfants (3 et 5 ans) n'en peuvent plus de ne pas voir leur mére le week end, le soir pour l'histoire et le calin, et le matin pour l'école et tout çà pour 1700 ?/ mois. Je suis surpris devant votre inactivité face à tous vos problémes. Qu'attendez vous? On vous donne entre 1500 et 2000?, travaillez pour cette somme et n'en faite pas plus, arrêtez de tout acepter, prenez vos pauses repas, partez à l'heure, arrêtez d'obéir à vos cadres qui vous polluent le temps de travail avec des bétises (étiquettes rouges au lieu d'étiquettes vertes....), syndiquez vous (sans abuser) et mettez vous en gréve dés qu'il le faut. En Suéde, les infirmiers et infirmiéres se sont mis en gréve duant 5 semaines, ils ont eu une augmentation de salaire correspondant à 400 ?/mois avec des aménagements de leur conditions de travail. A bon entendeur, salut et bon courage à cette profession admirable qui mérite d'être defendue et entendue
antochrit   |2009-11-12 16:28:00
Euh ...je crois que c'était en Finlande! Mais leur avantage c'est qu'elles sont massivement syndiquées et c'est ce qui a fait leur force.
Ici avant de mobiliser... j'ai tenté de lancer l'idée d'imiter les finlandaises et de menacer de démissionner collectivement si nous n'étions pas entendues...au vu du nombre de professionnels partant.....déprimant
l'arnaque du moment  - sédentaire??la bonne blague!!!!!!!   |2009-12-06 19:20:38
Je viens de prendre ma retraite hospitalière à 55 ans enfin... et comme d'autres collègues fatiguées et surtout saturées par une hiérarchie bien pesante depuis une dizaine d'années(le management ....)et des horaires pénibles pour une vie de famille équilibrée......et un travail plus qu'actif!
Le passage en catégorie A avec une retraite à 60 ans et peut étre plus tard.. est une arnaque de première car nous ne serons jamais en catégorie sédentaire à moins de faire cadre ou formatrice en ifsi!!!!! Bougez vous,syndiquez vous,révoltez vous et ne comptez surtout pas sur ORDRE qui va encore mieux vous enfoncer car ce n'est pas lui qui va négocier une augmentation de vos salaires de misère! Bon courage à toutes et surtout à ma fille ,jeune diplomée corvéable à merci.Bien sur il y a les malades mais cela ne justifie pas de se laisser traiter comme des nonnes ou des c........(.J'ai manifesté en 80) Les catégories sédentaires actuelles partiront elles à 65 si les catégories actives partent à 60 ans????
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-08-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/