S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Lyon : les infirmiers et infirmières dénoncent leurs conditions de travail

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNI Coordination Nationale Infirmiere   
20-11-2009

lyon_cni_infirmiere.jpgLyon : les infirmiers et infirmières dénoncent leurs conditions de travail

La Coordination Nationale Infirmière CNI a organisé une action d’information devant l’hôpital Edouard Herriot à Lyon le mercredi 18 novembre 2009.

Les usagers, témoins des difficultés quotidiennes, ont largement manifesté leurs encouragements et leur soutien à la profession infirmière. ...

Interrogés, les professionnels rencontrés ont confirmé une dégradation importante des conditions de travail.

Les échanges ont conforté  la volonté de la Coordination Nationale Infirmière CNI de se mobiliser et de dénoncer :

  • des conditions de travail inacceptables
  • des salaires en inadéquation avec nos compétences et nos responsabilités
  • des promesses de reconnaissance salariales non tenues 
  • la négation de la pénibilité de notre profession (volonté ministérielle d’un allongement de carrière à 60 ans, contrepartie du passage en catégorie A)
  • une réforme des études sans moyen

Notre syndicat appelle la profession à ne plus cautionner l’inacceptable.
Fin des négociations salariales annoncées au 31 décembre 2009
Il est impératif de  réagir avant qu’il ne soit trop tard !
Informez-vous !

Source : lyoncapitale.fr

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

 


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
MONIQUE  - CREDIBILITE   |2009-11-24 13:26:00
Est il plus crédible de lancer ses attaques en signant anonyme ?
Résumé la question de l'ordre infirmier à l'argent, n'est ce pas un peu réducteur ?
Même si je ne souhaite pas payer 75 euros, cotisation trop élevée à mon sens, je pense qu'une structure qui fédère tous les infirmiers, qui garantit que des infirmiers soient consultés sur nos textes est une réelle opportunité.

La CNI, un syndicat qui porte une vraie revendication ( salaires et conditions de travail) infirmière est pour moi très crédible car je me reconnais dans ces demandes !!!
Anonyme   |2009-11-23 08:20:15
d'un côté vous voulez défendre les infirmières et d'un autre vous les enfoncez en soutenant un ordre infirmier qui va les taxer LA CNI N'EST PLUS CREDIBLE
depardieu   |2009-11-20 14:17:36
bravo
la CNI toujours presente dans la rue...un vrai syndicat infirmier qui s'occupe des collegues ; qui ne font toujours que se plaindre....et qui ne bougent pas....et qui se lamentent...
que de courage !!!
merci a vous et encore bravo !!!
GYLBERT   |2009-11-28 14:21:38
Tu as vraiment l'impression que le CNI s'occupe de toi. Penses tu réellement qu'en manifestant à quinz devant un hopital cela fasse vraiment avancer les choses. Tu as des oeilleres mon ami. Votre profession est mise à mal depuis 21 ans, on vous prend pour des cons. La direction de l'hopital de Lyon doit bien se marrer en voyant une quinzaine de moutons en ordre rangé distribués des tracts en criant "on veut une revalorisation" Les usagers n'en ont que faire de vos doléances, ils sont eux soignés quand ils utilisent l'hopital. Il y a toujours une infirmiére qui acceptera de changer son service pour venir soigner le patient (toujours au detriment de sa vie familliale et de couple). Ma femme est encore infirmiére et ce depuis 10 ans et nos enfants la confondent avec leur nounou car absente du domicile 3 week end sur 4.Absente le soir lors du coucher, le matin pour la conduite à l'école, les amis qui disparaissent puisque plus de temps pour les voir et le tout pour un salaire de femme de ménage (merci à elle pour leur dévouement et leur travail, sans rire elles sont indispensable). Je n'ai vraiment pas l'impression que le CNI s'occupe de vous, pour faire avancer les choses dans votre profession il faudrait une véritable révolution avec un réel mouvement (arrêter les soins durant juste une journée tous ensemble, vous allez voir que vos revendications seront rapidement entendues. En Finlande, ils l'ont fait, 28% d'augmentation et pas une reconnaissance par le LMD (De la merde ce LMD, vous serrez beau avec une licence ou un doctorat pour manger ou vous divertir). En tout état de cause j'éspère que vous aurez ce que vous meritez à savoir une réelle reconnaissance et un salaire en adéquation avec votre travail et vos responsabilités 2200?. A bon entendeur salut
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-08-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/