S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Statut des infirmiers et infirmières : chronique d'une trahison annoncée.

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Nathalie DEPOIRE   
13-01-2010

sarkozy.gifStatut des infirmiers et infirmières : chronique d'une trahison annoncée

Le protocole d’accord est à la signature.
Après plusieurs semaines de discussions, le protocole d’accord relatif à l'intégration dans la catégorie A de la fonction publique hospitalière des infirmiers et des professions paramédicales aux diplômes reconnus dans le LMD par les universités, et à l'intégration des corps de catégorie B de la fonction publique hospitalière dans le nouvel espace statutaire de la catégorie B, a été remis aux organisations syndicales pour signature. ...

Ce document comprend les six volets de la réforme :

  • La création de nouveaux corps classés en catégorie A composé de deux à quatre grades pour les corps paramédicaux selon les filières.   
  • Les cadres de santé auront accès à une grille rénovée de catégorie A en juillet 2012.
  • Le droit d'option et les conditions d'accès à la catégorie A.
  • Le reclassement des personnels administratifs, techniques, ouvriers et socio-éducatifs de catégorie B dans le nouvel espace statutaire. 
  • L'amélioration des conditions de travail des personnels paramédicaux de la fonction publique hospitalière et l’accompagnement de l’allongement des carrières.
  • Les spécialisations et l’accès aux masters et aux doctorats.
 
Depuis quelques mois, la CNI Coordination Nationale Infirmière informe et alerte les professionnels sur le décalage entre les effets d’annonce et le réel contenu de cet accord. En effet, la signature d’un tel accord va entériner, deux bonnes opérations pour le gouvernement : la réforme des retraites de la filière infirmière et une pseudo revalorisation salariale de notre profession à moindre coût.

Pour faire passer la mesure, le gouvernement « gonfle » les chiffres en présentant sous forme de rémunération nette alors que les primes salariales sont variables d’un agent à l’autre.
•    Comment accepter qu’une IDE en milieu de carrière obtienne une revalorisation de 36,80 € brut /mois et cela pendant 4 ans à l’aube 2015 ?
•    Comment cautionner l’absence de revalorisation des primes de week-end, des fériés et des primes de nuit surtout si l’on compare aux tarifs des modes de gardes (crèches, assistante maternelle) de ces plages horaires ?

Nous notons une réelle augmentation en fin de carrière mais il est évident que cette avancée s’appliquera à une minorité si nous considérons l’âge d’entrée dans la profession.

Il faudra en effet avoir entre 60 et 70 ans pour atteindre cette valorisation….
Combien d’infirmières et d'infirmiers exerceront en fonction publique à cet âge là ?

D’ici 2015, 55% des infirmiers et infirmières de la Fonction Publique Hospitalière partiront en retraite et ne seront donc pas revalorisés ! Le gouvernement ne semble pas avoir pris la pleine mesure de la problématique d’attractivité vers notre profession.
Les propositions actuelles sont la négation des attentes que les infirmiers et infirmières portent depuis plusieurs années !
Sans reconnaissance de nos compétences et de nos responsabilités, sans amélioration de nos conditions de travail, il est certain que la fuite des soignants va se majorer !

Une fois de plus la profession infirmière va être « le dindon de la farce ».
Après plus de vingt ans d’attente et de retard sur d’autres professions, elle fait aujourd’hui les frais d’une politique de santé de restrictions budgétaires, inadaptée et incohérente.

Nous ne pouvons accepter la signature de cet accord et demandons à tous, syndicats et professionnels, de réagir afin qu’une telle imposture ne puisse être réalisée.
 
Nathalie DEPOIRE
Présidente CNI
Contact presse : 06 64 41 78 65

pdficon_large.gifTéléchargez le protocole d'accord relatif à l'intégration dans la catégorie A de la FPH des infirmiers 

 

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Isabelle  - QUE FAITE VOUS DU DETAB   |2010-08-20 14:11:24
A quand la revalorisation du DETAB (3 ans d'études incluant 8 mois de stage), une formation complète qui remplie toutes les conditions pour passer en LMD ! Et puis, A quand la revalorisation du travail ( week-end, poste, jours fériés, nuits, .....) + prélèvement du sang le matin avant d'attaquer son travail de technicien ? Ne croyez-vous pas que l'on mérite à ce juste titre d être reconnu Catégorie A comme les infirmiers ?
NAD  - TECHNICIEN DE LABO   |2010-06-17 10:10:42
Qu' en est il destechniciens de labo?
Avec un cota pour accédrer à la classe suérieure, nous sommes nombreux dans notyre labo à être au max de la classe normale depuis longtemps.(18 ans pour moi).
A quand la reconnaissnce de nos nuits -soirs dimanches comme les infirmières.
et des 3 ans d'études pour le DETAB
jean-loui  - le citron presse   |2010-02-09 09:06:57
je suis infirmier en psychiatrie je constate que le syndicat des cadres a signe ce protocole favorable a leurs fond de culottes Un encadrement grassement paye pour mettre aux pas les infirmiers Le citron est preese une nouvelle fois sur notre dos Bravos les autre syndicats que font-ils . Peut-etre au restaurant pour acheter un meilleur citron vert presse. Je suis degoute apres 31 ans de carriere dans la fonction publique et toujours en service .Une greve dure comme en Belgique serait indispensable pour une revalorisation decente.
coco  - c'est scandaleux   |2010-02-08 05:10:39
Mais que font les syndicats ?
Une revalorisation de 30 euros et de 200 euros en fin de carriére pour passer cadre catégorie A mais de qui se moque t on ???????????
Il faudrait que les infirmiéres se mettent toutes en gréve en même temps et tant pis si il a des morts , je crois que la situation est tellement grave qu'il va falloir avoir le courage de passer par la ..............
Anonyme   |2010-01-25 07:05:06
mais où est passée LEBOEUF a t-elle compris que nous ne sommes plus des bonnes soeurs?? a t'elle enfin décidé de démissionner?
Anonyme  - Y EN A MARRE   |2010-01-22 10:08:57
Etant étudiant en 3ème année, je m'interroge sur le devenir de cette profession. Cela fait peur, le gouvernement nous prend pour des c... les syndicats sont corrompus. Nous ne pouvons réellenment faire grève car sinon c'est la mort de bon nombre de patients, le gouvernement le sait et en profite. Que faire? Madame Bachelot et surtout le président ne tiennent pas leurs promesses. C'est un scandale et si ca continue, nous aurons droit à la mort de l'hopital public, c'est avec la carte bleu et non la carte verte que nous paierons nos soins. Faut il faire comme en Belgique il y a environ 25 ans où tous le personnel paramédical est sorti dans la rue pour avoir ce qu'il voulait au détriment de nombreuses vies? Faut en arriver là pour que les pouvoir public réagissent...
Eric DELMAS  - Une revalorisation inversée   |2010-01-18 11:27:28
J'ai déjà détaillé mon point de vue et vous m'avez fait l'amitié de le publier mais je voulais ajouter une commentaire amusé sur un point qui marque la profondeur du mépris gouvernemental.
À peu de choses près on observe que la revalorisation annoncée - dont nous savons comme elle est mensongère - est inversement proportionnelle à l'effort de formation consenti.
Ainsi les iADE sont les moins revalorisés, alors que les IBODE et surtout les cadres le sont beaucoup plus. En outre, pour les IADE la revalorisation de fin de carrière est moindre que celle de début de carrière.
Certes on fait plus la bringue jeune que vieux mais la retraite c'est à la fin de la carrière qu'elle se calcule.
Anonyme   |2010-01-18 09:10:09
bizarre on entend plus parler de l'ordre infirmier!!!!! cependant je crains qu'il ne soit pas encore mort
Anonyme  - REVALORISATION IMMEDIATE   |2010-01-17 11:29:32
Attendre 2012!!! je crois que cette profession a suffisamment attendu....la revalorisation doit prendre effet immédiatement..mais que font les syndicats??? à quoi sert cet ordre??? vraiment cette profession est nivellée vers les bas, bradée par ses organismes de tutelles !!!!
Anonyme  - où sont les IDE   |2010-01-16 11:27:23
200 000 infrimière ? plus? je ne sais plus! Pourquoi si peu à s'exprimer sur les différents blog disponibles ?C'est un moment cruciale pour nous et je m'aperçois que beaucoup ne comprennent rien à rien ou sont sous informés ou bien résignés dès le départ. TANT PIS ALLEZ VOUS ABRUTIR DE SOLDES D'ÉMISSIONS ET DE LECTURES DEBILITANTES L'elite dirigeante s'occupe de votre cas et c'est bien fait!!!!!!!!
didier  - lucide   |2010-01-16 11:17:04
je crains que certains se laisse aveugler par le dernier échelon telle une biche prise dans les phares d'une voiture. un peu de réflexion que diable pour des bac plus 3 !de plus ce dernier échelon au rythme des revalorisations du point d'indice perdra très vite de sa signification. n'oublions pas qu'il ne s'agit plus de revalorisation mais au final d'une compensation pour l'abandon de la catégorie active.".Quitte à travailler jusqu'à 60 ans et plus je préfère le libéral.LE SALARIAT EST AUJOURD'HUI LA PIRE DES CONDITIONS UN ASSERVISSEMENT SANS BORNE ET UN STATUT DE PLUS EN PLUS PRÉCAIRE MÊME DANS LA FONCTION PUBLIQUE IDÉOLOGIQUEMENT COMBATTU PAR LA MAJORITÉ ACTUELLE
didier  - usine à gaz   |2010-01-16 11:14:20
Les IBODE qui refuseront d'abandonner la catégorie active et ne bénéficieront d'aucune revalorisation seront-elles astreintes aux pratiques avancées? Devront-elle en clair être plus qualifiées plus responsables et gagner moins au final qu'une IDE en fin de carrière ayant optée pour la catégorie A. Cela n'a pas de sens. Comment expliquer cela en droit. c'est complétement bancale.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-08-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/