S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par acteurspublics.com   
26-04-2011
bizoptions.gifDonnées qualitatives sur le droit d’option des infirmiers et infirmières au 21 avril

Au 21 avril 2011, 199 564 agents concernés par le droit d’option sont recensés. Pour cette population, sur la base des données recensées sur la plate-forme Hosp-eRh proposée par le MIPIH et des données provenant de quelques CHU opérant avec un autre prestataire que le MIPIH, dont l’AP-HP, on recense 150 907 choix, soit 75,62% des IDE concernés par le droit d’option.

Parmi ces agents ayant exprimé leur choix et dont la réponse a été traitée par leur établissement :
- 82 499 ont opté pour la catégorie A, soit 54,67%.
- 68 408 ont opté pour la catégorie B, soit 45,33%.

Les 48 657 situations individuelles pour lesquelles aucun choix n’est encore enregistré correspondent à des agents qui n’ont pas opté (choix de la catégorie B par défaut), mais aussi à des agents dont le choix (pour la catégorie A comme pour la catégorie B) est en cours d’enregistrement par les DRH des établissements.

Dès lors, si les données non encore enregistrées correspondent exclusivement à des agents ayant opté (soit de façon explicite soit par défaut) pour la catégorie B, ce serait au minimum 41,3% des IDE qui auraient opté pour la catégorie A et au maximum 58,65% qui auraient souhaité être reclassées dans la catégorie BNES.

Pour connaître les chiffres définitifs, il faut donc encore attendre quelques jours le temps que toutes les données soient enregistrées.

Répartition par tranche d'âge :
droit_option_infirmiers-1.jpg
 
droit_option_infirmiers-2.jpg

La répartition par tranche d’âge est cohérente avec les enjeux du reclassement : les jeunes infirmiers optent davantage pour la catégorie A que les plus âgés, compte tenu de leurs perspectives de carrière. La tranche d’âge médiane est celle des 40-44 ans, les infirmiers de moins de 40 ans optent très majoritairement pour la catégorie A.

On constate toutefois pour la dernière tranche d’âge 60ans/64 ans un infléchissement positif en faveur de la de la catégorie A par rapport à l’ensemble des infirmières ayant plus de 40 ans. Ce tendanciel peut s’expliquer par le fait que ces professionnels en ayant déjà dépassé l’âge minimum de départ à la retraite, n’ont plus intérêt à faire valoir le bénéfice de la catégorie active et donc à opter pour la catégorie B.
 
Répartition par régions :
droit_option_infirmiers-3.jpg

Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 26-04-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/