S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Retraites anticipées : un afflux inattendu des départs des mères de trois enfants

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Les Echos   
23-06-2011
184066_0201457054854_web.jpg Retraites anticipées : un afflux inattendu des départs des mères de trois enfants

La réforme des retraites entre en vigueur le 1 er juillet. Les fonctionnaires mères detrois enfants sont très nombreuses à faire jouer leur droit à un départ anticipé avant sa disparition. 30.000 départs sont ainsi attendus, deux fois plus qu'une année classique.

L'entrée en vigueur au 1 er juillet prochain de la réforme des retraites pousse les fonctionnaires mères de trois enfants à faire jouer leur droit à un départ anticipé. En vertu de la réforme votée l'an passé, ce droit ouvert après quinze ans de service va être supprimé après le 1er juillet, sauf pour les agents comptant déjà quinze ans de service et étant à cinq ans maximum de l'âge de la retraite. Pour les autres, le choix était donc clair : faire jouer ce droit maintenant ou y renoncer.

Dans ces conditions, l'afflux était attendu. Mais il s'avère plus important encore qu'imaginé . « On a reçu énormément d'appels.  C'est "le" sujet du premier semestre », témoigne Gérard Perfettini, directeur de la CNRACL (Caisse de retraite des agents des hôpitaux et des collectivités territoriales).

Nombreux départs d'infirmières

Hier, il a indiqué que «  18.900 départs sont intervenus durant le premier semestre », soit deux fois plus que les années précédentes et 4.000 départs de plus qu'imaginé par la CNRACL. Les demandes sont très nombreuses dans les hôpitaux (55 % des départs alors qu'on y compte 40 % des assurés à la CNRACL). « Vu les conditions de travail et le climat social à l'hôpital, les infirmières qui peuvent retrouver un poste en clinique ou se faire réembaucher à l'hôpital en contractuelle n'ont pas hésité », analyse un proche du dossier.

Même phénomène chez les fonctionnaires d'Etat, où le nombre de départs en retraite de mères de trois enfants ou plus, avant le 1 er juillet, devrait être environ deux fois supérieur à la normale avec de 10.000 à 11.000 départs anticipés. L'essentiel des demandes émane de l'Education nationale, ce qui va conduire, selon Bercy, à des départs en retraite d'enseignants globalement plus importants que prévu, et donc à davantage de suppressions de postes qu'attendu en 2011 (les places de concours ayant été définies avant).

Pour le reste, l'entrée en vigueur imminente de la réforme n'a pas bouleversé le quotidien des organismes de gestion. « Nous ne constatons pas de hausse des demandes téléphoniques de renseignement », indique Pierre Mayeur, directeur de la CNAV. Les appels émanent surtout d'assurés nés entre 1951 et 1956 en quête de précisions sur le rythme du report des bornes d'âge. Mais très peu de questions, constate-t-il, sur l'élargissement du dispositif carrières longues (personnes ayant commencé à travailler avant 18 ans) ou la retraite anticipée pour pénibilité.

Les caisses de retraite se concentrent sur le renforcement du droit à l'information des assurés. Dès 2012, tout jeune entrant dans la vie active recevra un document d'information générale. De même, les assurés ayant relevé durant leur carrière de plusieurs régimes « pourront accéder à leur relevé de carrière interrégime par Internet», explique le directeur du GIP Info Retraite, Jean-Marie Palach. Toujours à compter de 2012, tout assuré de 45 ans ou plus pourra demander un entretien personnalisé avec un conseiller de sa caisse.

Source : Les Echos DEREK PERROTTE

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?



Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
PARTULA  - Retraite et déduction fiscale     |2012-06-18 15:48:43
Bonjour à toutes et à tous
Pour information il est possible de déduire la montant d'un bilan retraite dans sa totalité de son revenu fiscal.
Pour cela il doit être réalisé peu avant le départ à la retraite (1 an avant ou l'année du départ )
l'assistance, la vérification des données transmises par les diverses caisses de retraite , le traitement des anomalies entre dans le champ d'un bilan. Alors si vous avez reçu des documents de caisses de retraites, que ceci est obscur pour vous , que vous êtes plus ou moins concernés par le nouveau décret autorisant les salariés à partir à la retraite à 60 ans sous réserve des conditions(décret à paraître prochainement) vous pouvez nous confiez la réalisation de votre bilan retraite polypensionné.
Cordialement
FABRICE PARTULA
Vous pouvez nous contactater et laissez un message . Si d'aventure vous souhaitez une formation afin de vous servir du simulateur CNRACL , une prestation sur site peut vous être proposée.
lebon  - retraite anticipée   |2011-08-23 13:40:19
Je suis en retraite anticipée depuis 2001 Attention mesdames ! cette possibilité est très bien tant que financièrement ça suit , mais elle peut devenir un beau piège. C'est comme le congé parentale de 3 ans, le jour de l'anniversaire de votre dernier, Joyeux anniversaire, Maman repart travailler !. Et bien la retraite anticipée il faut la prendre sans penser que c'est une finalité. Beaucoup de choses vont la remettre en cause et si vous n'y prètez pas garde, risquent même de vous laisser sur le carreaux. Difficile de changer de métier, difficile de ratrapper des années d'inactivitée, difficile de restée auprès du conjoint la maman rassurante . Donc première constatation une vie sans travail est impossible pour une femme du 21 ième siècle.IL faut donc y penser dès que l'on prend sa retraite anticipée. Beau paradoxe !
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 03-10-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/