S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Transferts de tâches entre professionnels de santé : ne pas tout accepter

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNI   
18-07-2011
Transferts de tâches entre professionnels de santé : ne pas tout accepter

Marie-Dominique Biard est secrétaire générale de la Coordination Nationale Infirmière au sein de l'APHM. Elle exprime ses réticences sur le protocole concernant ses collègues de Paoli-Calmettes. "On parle aujourd'hui de partenariat, de coopération entre professionnels de santé mais l'objectif est clair. Il faut pallier la pénurie de médecins, notamment en cancérologie." Pour elle, la possibilité pour les infirmières de faire des prélèvements de mœlle osseuse est une vraie responsabilité : "C'est un geste invasif, opératoire". Et pour elle, cette responsabilité doit se payer. "Les avancées avec des catégories A et B n'ont donné que des augmentations dérisoires. Et puis il ne s'agit pas de tout accepter par manque de personnel médical. Aujourd'hui, la plupart des infirmières sont spécialisées, en psychiatrie et même en gériatrie qui va, avec le problème de la dépendance, devenir un secteur majeur. Les transferts de tâches risquent de se multiplier. L'inventaire des missions confiées et la formation doivent être bien cadrés."

pdfSource : la provence.com

{dailymotion}xjzx1r{/dailymotion}


Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Anonyme  - GREVE   |2012-01-10 16:11:05
le jour le plus long ! Oui ! Alors là, Si toute la profession si met, Nous gagnerons -
phasme  - mollesse?   |2011-11-09 19:21:52
ne soyez pas surpris par ce transfert de competences.la profession est encore beaucoup trop feminisee.l image de la nonne se consacrant corps et ame à dieu et à l eglise;le souci etant que nous ne sommes aucunement respectes :respecter un professionnel c est bien le payer et à hauteur des etudes effectuees .le transfert des taches se pratique de plus en plus et pourquoi s attarder sur cette non reconnaissance qui font tellement souffrir les ide.Allons ,arretons de gemir et agissons.des greves dures .la france est vraiment tres en retard par rapport à beaucoup de pays europeens dans le traitement des soignants.Attendre combien d annees pour que les infirmiers de la france entiere se mobilisent et obtiennent enfin valorisation salariale (ce n est pas honteux de le reclamer)formation reelle afin de reussir ces glissements de taches qui s operent dans tous les services mais avec la plus grande discretion....quand serons plus adultes
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-08-2011 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/