S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Victoire CNI : Osez... provoquer le destin

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Pierre Bertaud   
01-03-2012
infirmieres_cni.jpgVictoire CNI : Osez... provoquer le destin

En ces temps de « disette » pour les hôpitaux publics soumis à une asphyxie budgétaire, orchestré par le pouvoir en place pour mieux favoriser le secteur privé, il est plutôt rare de voir les Directions annoncer des marges bénéficiaires.


De surcroît, les « coupes sombres » opérées dans les budgets des établissements de santé, suscitent un climat de morosité et de renoncement qui atteint l’âme des plus combatifs. Les militants syndicaux n’échappent pas à cette ambiance générale, qui les réduit eux aussi au « régime sec » en terme de gains syndicaux.

C’est justement en ces temps difficiles pour tous, que le combat syndical prend toute sa valeur, qui plus est quand il est engagé avec détermination et sans doute un peu d’utopie…

Sénèque n’a-t-il pas affirmé :


« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles »


Oser, voilà le maître mot que pourra désormais reprendre à son compte Marie-Ange jeune aide-soignante (reçue au concours d’entrée à l’IFSI et fidèle à la CNI) qui face à cette injustice s’est rebellée contre l’ordre des choses et a poursuivi son action alors que d’autres avaient déjà renoncé…

Bref, un petit « conte moderne » au milieu du marasme qui règne au sein d’un hôpital de province confronté au quotidien à des manques de moyens...

Alors que depuis plusieurs mois l’hôpital de Poitiers, comme tant d’autres, connaît des difficultés pour recruter des infirmières et que les services fonctionnent en sous-effectif, la direction du personnel et les syndicats traditionnels s’étaient résolus à ne financer qu’une partie des agents reçus au concours d’entrée à l’IFSI. En effet, le budget dégagé au titre de la promotion professionnelle ne permettait pas de couvrir tous les besoins. À l’issu du débat ouvert en CTE (Comité Technique d’Etablissement) les syndicats CGT, FO et CFDT ont voté la proposition de la Direction s’arrêtant au financement de 17 aides-soignantes sur les 21 reçues. Seuls, les représentants de la CNI se sont abstenus pour signifier clairement leur volonté de voir la totalité des agents financés.


Dès la fin du CTE, Marie-Ange notre sympathisante CNI, elle-même future étudiante en IFSI prise en charge au titre de la promotion professionnelle, ne pouvant accepter que ses collègues restent à la porte de l'IFSI, engageait les démarches auprès des différents financeurs potentiels (ANFH, Conseil Régional).

Notre jeune militante allait vite se heurter à certaines réalités car, pour les personnels titulaires, la prise en charge d’une formation offre peu d’alternative. En dehors du dispositif de promotion professionnelle, il restait l’espoir de voir l’ANFH accepter de prendre en charge ce type de formation au titre d’un Congé de Formation Professionnelle (CFP). Pas gagné d’avance car les CFP sont plutôt réservés aux petits établissements et de surcroît, ils sont limités à deux ans de formation. Malgré les écueils et l’abattement de ses collègues, Marie-Ange trouvait les mots pour les convaincre, toutes, de poursuivre les démarches.

Parallèlement, elle engageait des contacts avec le Conseil Régional pour explorer les possibilités de financement. Cette piste allait être vite abandonnée car cette tutelle réserve essentiellement ces aides aux demandeurs d’emploi. 


Alors que le scepticisme s’installait dans les têtes, Marie-Ange écoutant les conseils des anciens, décidait de jouer une autre carte… « si on interpellait le Directeur Général ! » Il n’est pas forcément au courant de la situation puisque c’est un dossier qu’il délègue à ses adjoints. Sans tarder, un rendez-vous était pris auprès de la direction générale.

Le jour de la rencontre les représentants CNI accompagnent deux des quatre aides- soignantes concernées. Marie-Ange, au sein de la délégation, souligna le paradoxe de la situation puisqu’en pleine pénurie d’infirmière, l’hôpital se privait d’un potentiel de quatre étudiantes. Ne pouvait-on pas trouver une solution de prise en charge ? Après plus d’une heure d’échanges, le Directeur Général admettait le sort injuste réservé à ces agents et évoquait alors l’idée qu’un arrangement budgétaire pouvait-être envisagé. En effet, des demandes de financements complémentaires venaient d’être accordés par l’Agence Régionale de Santé, permettant au Directeur de disposer d’une marge de manœuvre dans son budget. Il décidait alors d’octroyer 200.000 € supplémentaires pour la promotion professionnelle.
Après ce temps de négociation, le Directeur Général fit rentrer les deux aides-soignantes. Tout en les interrogeant sur leur motivation, il engagea alors un véritable dialogue digne d’un entretien d’embauche, à l’issue duquel il annonça sa décision de financer les études d’infirmières des quatre aides-soignantes.

Devant le surréalisme de la situation et sous le coup de l’émotion, les deux agents présents ont d’abord eu du mal à croire à la réalité de l’annonce. Il est vrai que ce n’est pas  permis à tout le monde d’être « embauché par le Directeur Général » et de surcroit que celui-ci mette 200.000 € sur la table…


Un grand bravo à Marie-Ange qui aura su transformer sa conviction en une infaillible détermination. Certes, l’issue aurait pu être tout autre car sans les budgets complémentaires, le Directeur n’aurait sans doute rien accordé.


Osez pour mieux provoquer le destin voilà une belle leçon de vie…


Pierre BERTAUD

CNI Poitiers

S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?



bandeau_cni.jpg

Envoyer cet article

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 30-03-2012 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/