S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

40% de demandes non satisfaites pour les services de soins infirmiers à domicile

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Localtis   
30-09-2008

Un arrêté paru au Journal officiel du 25 septembre publie les tableaux de bord nationaux des indicateurs socio-économiques des services de soins infirmiers à domicile (Ssiad). Ceux-ci agrègent les rapports d'activité de ces services pour l'année 2006, établis sur la base d'un modèle commun à tous les Ssiad fixé par un arrêté du 27 juillet 2005. Ces indicateurs apportent de nombreux éléments intéressants sur l'activité de ces services en pleine expansion et sur le profil des personnes prises en charge.
Ainsi les personnes âgées restent-elles - de très loin - la principale clientèle des Ssiad. Les plus de 60 ans représentent en effet 94,6% des personnes prises en charge, avec une concentration dans les tranches 75-84 ans (38,7% du total) et 85-95 ans (36,1%). Les personnes isolées constituent 31,8% de la clientèle des Ssiad, contre 44% qui vivent en couple (ou de même génération), 20,1% qui vivent avec la génération précédente ou suivante et 4,1% qui vivent en établissement ou en collectivité hors établissement.
Autre enseignement tiré des indicateurs socio-économiques : la durée moyenne de prise en charge par un Ssiad est de 285 jours. Ce chiffre marque un recul prononcé par rapport aux 333 jours observés lors de la première vague des indicateurs, portant sur l'année 2005. La capacité moyenne des services des soins infirmiers à domicile s'élève pour sa part à 57 places. Mais la principale information reste toutefois la difficulté, pour les Ssiad, de faire face à une demande croissante. Le taux des demandes non satisfaites s'élève en effet à 40%. Ce chiffre témoigne certes du succès des Ssiad. Mais il constitue aussi un signal inquiétant pour les départements. L'impossibilité de faire appel à un service de soins infirmiers à domicile constitue souvent un élément clé dans la décision de renoncer au maintien à domicile au profit d'un accueil en établissement.

Localtis  29 septembre 2008

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Close

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/