S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Ces départs à la retraite qui creusent le trou de la Sécu

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Le Point   
20-06-2008

Ces départs à la retraite qui creusent le trou de la Sécu

C'est un système de vases communicants. Le déficit de l'assurance-vieillesse dérape plus que prévu alors que les comptes de l'assurance-chômage sont redevenus positifs. Le phénomène s'explique en partie par le nombre de départs à la retraite qui continue d'augmenter malgré les incitations à l'allongement de la durée d'activité. Face à cette évolution, le gouvernement étudie le transfert de cotisations du régime d'assurance-chômage vers le régime de la Sécurité sociale, qui comprend quatre branches (maladie, vieillesse, accident du travail et famille).

Mercredi, la Commission des comptes de la Sécurité sociale a publié ses prévisions actualisées pour 2008. Les dépenses seront plus élevées que prévu par la loi de financement de la Sécu mais elles seront compensées par des recettes, elles aussi plus importantes. Le déficit du régime général de la Sécu devrait s'élever à 8,9 milliards d'euros en 2008 contre les 8,8 milliards inscrits dans la loi de finances. Un chiffre à rapporter à la masse totale des recettes, soit 293 milliards d'euros. Le gouvernement vise l'équilibre pour 2011.

30 milliards d'euros de dette accumulés

Pour la première fois depuis 1993, le déficit de la branche vieillesse, prévu à 5,6 milliards d'euros (contre 4,6 milliards en 2007), est plus important que celui de la branche maladie, évalué à 4,1 milliards pour 2008 (contre 4,6 milliards en 2007). En 2008, le nombre de départs anticipés pour carrières longues va continuer à augmenter, avec un coût de 2,5 milliards en 2008. Éric Woerth, le ministre du Budget, confirme que des "redéploiements" financiers auront lieu entre les différentes branches "au profit de l'assurance vieillesse". La branche famille, en excédent, sera sollicitée.

En ce qui concerne la branche maladie, l'objectif de dépenses (Ondam) va être dépassé de 700 millions d'euros. La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a précisé que des mesures prévues dans la loi de finances mais pas encore effectives allaient être mises en oeuvre "au second semestre". Une réforme plus globale de ce que rembourse l'assurance-maladie est annoncée pour 2009. Enfin, la branche des accidents du travail redevient positive tandis que la branche famille amplifie son redressement.

En 2009, le gouvernement compte "amplifier l'effort de redressement" des comptes de la Sécurité sociale, a annoncé mercredi le ministre du Budget Éric Woerth, évoquant notamment la maîtrise des dépenses d'assurance-maladie. La dette accumulée chaque année avoisine les 30 milliards d'euros.

Le point 19 juin 2008 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Close

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/