S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

L'installation des infirmières en liberté surveillée

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par la Nouvelle République   
18-09-2008

L'installation des infirmières en liberté surveillée

Un accord signé avec l'assurance maladie prévoit de réglementer l'installation des infirmières libérales, pour mieux les répartir. Réactions et état des lieux.
 
Jusqu'alors totalement libres de s'installer où elles veulent, les infirmières qui ont choisi de travailler à domicile devront y regarder à deux fois. Et passer sous les fourches caudines du gouvernement avant de partir piquer ici ou là…
L'accord signé avec la Cnam (caisse nationale d'assurance-maladie) par les quatre syndicats d'infirmiers libéraux, après plusieurs mois de négociations, prévoit en effet de limiter leur nombre dans les zones où ces professionnels, en majorité des femmes, sont les plus nombreux. L'accord, signé pour deux ans, prévoit aussi des incitations financières pour l'installation dans des zones sous-dotées.
En contrepartie, les infirmiers libéraux ont obtenu une augmentation de 5,3 % leurs tarifs, à partir d'avril 2009.
« Déjà, en 2007, la profession s'était engagée à une régulation démographique, explique Marie-Odile Bayart, président du Sniil (syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux), principal syndicat en Indre-et-Loire. On a été obligés d'en passer par là… pour gagner un peu plus : le déplacement passera de 2,20 à 2,30 € et on aura cinq centimes de plus pour l'indemnité kilométrique (0,30 à 0,35 €). Avec l'essence qui augmente sans cesse, c'est bien peu. »
L'Indre-et-Loire est-il sur ou sous-doté ? Les Missions régionales de santé devront définir ces zones, dans les deux ans qui viennent. Les critères de population ne seront pas les seuls critères pris en compte. « L'offre et la demande de soins change constamment. L'hospitalisation à domicile (HAD) couvre maintenant tout le département et il y a beaucoup de centres de soins. Cet accord va permettre aussi d'y voir plus clair », assure Marie-Odile Bayart.
Les disparités au sein d'un même département pourraient aussi apparaître plus nettement. « L'Indre-et-Loire n'est ni sur ni sous doté. Mais il existe une grosse disparité entre l'agglomération et le sud du département, par exemple. Il faut bien comprendre que la régulation des infirmières va de pair avec celle des médecins : s'il n'y a pas de médecins pour prescrire, il n'y a pas d'infirmières… »
On se souvient que l'an dernier, le projet du gouvernement de réglementer l'installation des médecins avait déclenché une grève très dure des internes. La ministre de la Santé avait dû abandonner son projet. Roselyne Bachelot s'est donc félicitée de l'accord passé avec les infirmiers, salué comme « un engagement inédit des professionnels de santé libéraux ». Brigitte Barnéoud

La Nouvelle République 17 septembre 2008

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Manuel ROHAUT  - interne, infirmière ...     |2008-09-24 20:48:14
La profession d'infirmière libérale est déjà terriblement en danger

Taper sur les doigts des libéraux ne fera jamais bouger une infirmière hospitalière (ceci n'est pas un dénigrement mais bien un constat, moi le premier quand j'étais hospitalier je n'avais pas la moindre idée du fonctionnement et des difficultés des libéraux).

Avant d'inciter ou de taper sur les doigts peut être faudrait il envisager d'aider "administrativement" à l'installation des nouveaux libéraux.

Je suis convaincu que de faciliter les démarches ou de mieux les expliquer pourrait améliorer l'installation en libéral.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 06-09-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Close

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/