S'inscrire gratuitement à la newsletter de la CNI

La newsletter de la CNI Coordination Nationale Infirmière vous informe sur l'actualité professionnelle.


Recevoir du HTML?

Close

Les différentes classes de pansements : hydrocolloïdes, hydrogels, hydrocellulaires, alginates...

Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par CNi Coordination Nationale Infirmiere   
15-10-2010
allevyn_pansement.jpgLes différentes classes de pansements

Principe fondamental

C'est le Professeur Winter en 1962 qui a démontré le fondement principal de la cicatrisation. Il a prouvé que garder la plaie dans une milieu humide facilitait la migration cellulaire et permettait de multiplier par deux la vitesse de cicatrisation. Face à ce principe, l'objectif de tout pansement est de créer un micro-climat humide, tout en étant perméable aux échanges gazeux, imperméable aux liquides, capable de gérer l'excès d'exsudat, confortable et stérile, sans adhérer à la plaie. ...
De ces attentes, diverses familles de pansements sont apparues depuis le postulat de M. Winter.

On trouvera pour chaque classe le plan suivant :

        * composition
        * propriétés
        * indications, contre-indications
        * avantages
        * inconvénients
        * précautions d’emploi

LES HYDROCOLLOÏDES
Composition
Produits composés de carboxy-méthylcellulosesodique (CMC) inséré dans un réseau d'élastomère.. Les plaques sont adhésives et recouvertes d'un film de polyuréthane ou de non tissé. Ils se présentent en plaque, en pâte ou en poudre.

Propriétés
La CMC est un composé hydrophile qui forme un gel au contact des exsudats. Ce gel va permettre d'assurer un milieu chaud, humide et de PH favorable à la cicatrisation, respectant l'écosystème bactérien. Le pansement permet ou non un échange gazeux et protège des contaminants extérieurs. L'adhésivité se retrouve sur la peau saine, mais non sur la peau lésée. La conformabilité permet de l'appliquer sur différentes zones. Les produits fins sont transparents pour une meilleure visualisation. Certains sont conformés pour des localisations difficiles.

Indications, contre indications
• Escarres, ulcères, brûlures, dermabrasion, sites donneurs de greffe, moignon d'amputation...
• Érythème, désépidermisation, nécrose fibrineuse, bourgeonnement, épidermisation
• Plaies exsudatives et très exsudatives, plaies peu exsudatives (hydrocolloïde fin), plaies creusées (pâte).

Il ne faut pas les utiliser sur
• Des plaies infectées,
• Brûlure du 3ème degré,
• Mycose

Ce type de pansement ne doit pas être changé tous les jours !

Avantages
• Respect du cycle bactérien.
• Protection des contaminations bactériennes extérieures et douche possible.
• Changements quasiment indolores.

Précautions d’emploi
• Artériopathie de stade IV, plaies diabétiques.
• Ne pas utiliser de l'éosine, de l'alcool, du Dakin, de la Bétadine.

Pansements hydrocolloïde :
Algoplaque (Laboratoire URGO)
Comfeel (Laboratoire COLOPLAST)
Hydrocoll (Laboratoire HARTMANN)
Ialuset HYDRO (+AH) (Laboratoire GENEVRIER)

LES HYDROGELS
Composition
Gel composé d'un lattis complexe de polymères entrecroisés, comprenant un fort pourcentage d'eau (plus de 70%), de la CMC ou de l'alginate de sodium. D'autres composés tels la pectine ou du propylène glycol entrent dans leur composition. Les plaques sont recouvertes d'un film semi perméable.

Propriétés
Absorbants et hydratants les hydrogels permettent la détersion. Ce sont des pansements primaires qu'il faudra recouvrir d'un pansement secondaire.

Indications, contre-indications
• Escarres et ulcères : plaies nécrotiques, plaies fibrineuses, plaies en phase de bourgeonnement
• Brûlure, site donneur de greffe
Ne pas utiliser sur la peau saine.

Avantages
• N’attaque pas la peau saine mais évite la macération
• Absorbe les exsudats et débris fibrinoleucocytaires de la plaie
• Apporte de l’eau au niveau des plaies qui ne sont pas spontanément exsudatives
• Permet la cicatrisation en milieu humide.

Précautions d’emploi
• Nécrose des orteils artéritiques
• Fistules
• En cas de suspicion d'infection de la plaie, la poursuite du traitement nécessite un changement quotidien.
• Ne pas associer à un pansement très absorbant.

Pansements hydrogels :
Hydrosorb Plus (Laboratoire HARTMANN)
Intrasite gel/conf (Laboratoire SMITH & NEPHEW)
Nu-Gel (Laboratoire SYSTAGENIX)
Purilon gel (Laboratoire COLOPLAST)
Urgo hydrogel (Laboratoire URGO)
LES PANSEMENTS AU CHARBON
Composition
Charbon activé obtenu à partir de charbon naturel qui a subi un traitement lui permettant d'avoir une surface d'adsorption très importante, recouvert d'une enveloppe de non tissé non adhérent.

Propriétés
Le charbon est un absorbant des bactéries et des odeurs. Les pores en surface permettent l'adsorption.

Indications, contre-indications
• Plaies infectées ou surinfectées
• Plaies malodorantes

Précautions d’emploi
• En cas de plaie peu exsudative, appliquer sur la plaie un pansement gras.

Produits disponibles :
Actisorb Ag+ (Laboratoire SYSTAGENIX)
Carbonet (Laboratoire SMITH & NEPHEW)
LES HYDROCELLULAIRES
Composition
Pansements dont la constitution est à base de mousse de polyuréthane, recouverts pour les formes compresses d'un support en polyuréthane enduit d'adhésif, qui adhère à la peau saine mais non à la plaie.

Propriétés
Au contact des exsudats, absorption au sein de la structure, maintenant un environnement humide, perméable aux échanges gazeux, mais imperméables aux bactéries. Le pansement ne se désintègre pas au contact des exsudats et il n'y a pas de libération de particules.

Indications, contre-indications
• Plaies superficielles ou profondes exsudatives et très exsudatives
• En phase de détersion et de bourgeonnement
• Escarre, ulcère, brûlure, perte de substance.

Avantages
• Très confortables.
• Pas de macération, ni odeurs.
• Possibilité de prendre une douche avec les hydrocellulaires adhésifs.
• Changement indolore : pas d’adhérence même si peu exsudative.
• Utilisation possible si peau autour de la plaie non saine.

Inconvénients
• Nécessité d’un pansement secondaire si forme non adhésive.
• Ne pas utiliser avec des agents oxydants, tels que le Dakin ou l’eau oxygénée.

Pansements hydrocellulaires :
Allevyn (Laboratoire SMITH & NEPHEW)
Biatain (Laboratoire COLOPLAST)
Cellosorb (Laboratoire URGO)
PermaFoam (Laboratoire HARTMANN)
Tielle (Laboratoire SYSTAGENIX)
LES ALGINATES
Composition
Polysaccharide composé de 2 monomères (acide mannuronique, acide guluronique) extrait d'algues brunes. Le composé est un alginate de calcium ou de sodium. Certains contiennent de la CMC.

Propriétés
Absorption et gélification au contact des exsudats permettant :

• Une hémostase
• Une absorption correspondant à 10 à 15 fois son poids
• Une accélération de la vitesse de cicatrisation (concentration d'éléments favorables)
• Une détersion de la plaie
• Un contrôle de la contamination microbienne

Indications, contre-indications
• Plaies aiguës suintantes et hémorragiques (brûlure, plaie post opératoire, site donneur de greffe...)
• Plaies chroniques (ulcére et escarre de décubitus) en phase de détersion fibrineuse et en phase de granulation sur des plaies planes, creusées ou fistulées

Ne pas utiliser sur des plaies peu suintantes ou sèches.

Avantages
• Très grand pouvoir absorbant.
• Utilisation possible pour les plaies infectées.

Précautions d’emploi
• Ne pas associer à des solutions alcalines (incompatibilité physico-chimique).
• Ne pas appliquer sur une nécrose peu exsudative à sèche.

Pansements Alginate :
Algisite M (Laboratoire SMITH & NEPHEW)
Seasorb Soft (Laboratoire COLOPLAST)
Sorbalgon Plus (Laboratoire HARTMANN)
Urgosorb (Laboratoire URGO)
LES FILMS DERMIQUES
Composition
Ces films pansement sont des produits en polyuréthane, enduits d'une masse adhésive, présentés sur un support papier. Certains sont présentés avec applicateur, d'autres avec une grille de mesure, d'autres encore sont de forme ovale.

Propriétés
Ce sont des produits semi-perméables, perméables à l'air, imperméables aux liquides et aux bactéries. Il favorisent le maintien de l'humidité. Ils sont transparents permettant la visualisation.

Indications, contre-indications
• En pansement primaire, escarre superficielle stade 1 et 2, plaies en phase de bourgeonnement, sites donneurs de greffe, plaies post opératoires, brûlures superficielles, balnéothérapie, protection de peau à risque ou lésée par frottement ou cisaillement.
• Ils peuvent être utilisés comme pansement secondaire, pour protéger le pansement primaire des contaminations extérieures
Ne pas utiliser sur des plaies infectées.

Avantages
• Adhérence sur la peau saine mais pas sur la plaie.
• Maintien d’un milieu humide et évite la formation de croûte.
• Transparents : contrôle visuel.
• Souples et bien adaptables.

Inconvénients
• Pas de pouvoir absorbant.

Produits disponibles :
Opsite (Laboratoire SMITH & NEPHEW)
Optiskin (Laboratoire URGO)
Visulin (Laboratoire HARTMANN)
INTERFACES - PANSEMENTS GRAS
Composition
Interfaces :
• Nouvelle génération de pansements gras : Trame au maillage très fin
• Imprégnée de particules d’hydrocolloïde et de vaseline permettant d’absorber l’exsudat des plaies peu exsudatives.
• Intérêt de ces interfaces par rapport aux tulles traditionnels : elles peuvent rester en place 4 à 5 jours sans coller ni arracher les bourgeons (en raison du maillage plus fin).

Propriétés
• N’adhèrent pas à la plaie, permet de respecter le tissu nouvellement formé
• Aérées permettent le drainage des exsudats.

Indications, contre-indications
• Protection des plaies superficielles en phase d’épidémisation.

Produits disponibles :
Adaptic (Laboratoire SYSTAGENIX)
Atrauman (Laboratoire HARTMANN)
Hydrotul (Laboratoire HARTMANN)
Jelonet (Laboratoire SMITH & NEPHEW)
Physiotulle (Laboratoire COLOPLAST)
Urgotul (Laboratoire URGO)
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
DRAMANE  - ETUDIANT IDE   |2012-11-03 08:36:20
J'ai trop apprécier
Anonyme   |2012-03-12 21:28:04
FORMIDABLE CETTE DOCUMENTATION MERCI
NZABONIMPA JEAN PIERRE  - Pensement     |2011-03-10 00:07:43
Ameliorer la qualité du pensement et m'envoyer un cours gratuit sur le pensement et ses techniques
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 

3.20 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 15-10-2010 )
 
< Précédent   Suivant >

Vous consultez les archives du site de la Coordination Nationnale Infirmière. Certaines ressources ne sont peut être pas accessibles.
Veuillez nous excuser des problèmes que vous pourrez rencontrer lors de votre visite.
Nous vous invitons à consulter le site actuel en cliquant sur le lien suivant : http://www.coordination-nationale-infirmiere.org/